Enfants FRA

7 conseils de rentrée sains pour les enfants et leurs parents

L’été est révolu pour les enfants, et en tant que parent, que vous ayez les larmes aux yeux ou soyez heureux de les voir rentrer à l’école, vous devriez également penser à toutes les choses qui pourront leur permettre un meilleur départ lors de cette rentrée.

Rentrer à l’école, c’est plus qu’un nouveau jeans, des baskets neuves et des stylos fantaisie. En plus de votre liste d’achat au centre commercial, n’oubliez pas de mettre en place une liste séparée pour assurer que votre enfant soit en bonne santé, heureux et fin prêt à faire face à la rentrée. Et n’oubliez pas, ce qui s’applique à eux s’applique également à vous ! La routine de la rentrée peut être ardue pour les parents autant que pour les enfants…

1. Avancez l’heure du dodo

Passer de l’horaire d’été aux couchers et réveils avancés est souvent la partie la plus difficile de la routine de la rentrée. Mais il est important de se souvenir qu’une bonne nuit de sommeil est l’un des aspects fondamentaux d’une bonne santé et de la réduction du stress durant la rentrée et toute l’année.

La meilleure technique pour avancer l’heure du coucher, c’est de savoir que vous ne pouvez pas tout accomplir en un seul jour. Même si ça vous semble être une forme de punition cruelle, avancer l’heure du coucher de vos enfants une semaine ou deux avant la rentrée est bien plus doux que de retirer le pansement en une seule fois. Si ça aide, avancez l’heure du coucher, mais autorisez les activités calmes comme la lecture ou jouer avec des peluches au lit, et évitez à tout prix les appareils électroniques et la télévision. Les études continuent à prouver que l’utilisation d’appareils électroniques avant le coucher peut perturber le sommeil et entrainer de la fatigue le jour d’après.

sleep

2. Rappelez les principes d’hygiène

Vos enfants ont peut-être passé leur été à creuser dans la terre ou à nager chez les voisins, mais il semble que les salles de classe soient le point chaud de la propagation des germes. Le nettoyage des mains est une règle d’or, et devrait survenir après avoir visité les toilettes, avoir joué à l’extérieur, avoir touché des animaux ou manipulé des jouets communs. Si c’est votre enfant qui est malade, voici une occasion de lui apprendre qu’il n’est pas toujours bon de partager : couvrir son nez et sa bouche avec un tissu ou un bras est un geste courtois pour empêcher la propagation de microbes.

Les rhumes et la toux sont les maladies scolaires les plus évidentes, mais il y a une autre teigne qui devrait être enseignée aux enfants : les poux. Les poux se propagent comme un incendie dans les écoles, surtout parmi les jeunes enfants qui n’ont pas les mêmes frontières que les adultes en matière de partage d’affaires personnelles. Peu importe l’âge, n’oubliez pas de rappeler à vos enfants que partager chapeaux, casques, peignes et accessoires de coiffure est absolument déconseillé. Vous pouvez également prendre des mesures de précaution en pulvérisant de l’huile d’arbre à thé pour repousser les microbes, et en examinant les cheveux de votre enfant de manière périodique pour des signes de lentes.

Lice check

3. Calmez les inquiétudes et anxiétés

L’anxiété est une préoccupation de plus en plus importante pour les écoliers ; que ce soit l’angoisse de la séparation, l’angoisse sociale, la peur de ne pas s’intégrer ou la pression d’être bon à l’école et dans toutes ses activités. Vous pouvez aider votre enfant à faire face à l’anxiété à l’école en discutant de la rentrée à l’avance. Assurez-vous de savoir qui est leur instituteur, quel sera leur horaire et tout autre changement de routine. Vous voudrez peut-être même visiter l’école et la classe ou rencontrer l’instituteur pour aider votre enfant à s’acclimater avant la rentrée.

Une fois que votre enfant a repris sa routine, que la transition ait été facile ou difficile, gardez l’œil ouvert pour des signes avant-coureurs de problèmes. Ceux-ci peuvent inclure une perte d’appétit, une attitude secrète ou un manque de communication, un mauvais comportement ou autre. Si vous êtes inquiet, discutez avec votre enfant, ses professeurs et le directeur, ou pourquoi pas un médecin, qui ensemble pourraient vous aider à gérer les problèmes et à créer un cadre de soutien.

Child Sitting Alone

4. Visitez le médecin

Tout plan de rentrée devrait inclure une visite chez le médecin. Être à jour avec les vaccins est évident, mais un bilan général est tout aussi important. Bien que les examens physiques puissent avoir lieu à tout moment, la rentrée scolaire est souvent une période accrue de maladies, rhumes, toux, grippes ou maladies plus graves. Fournir au médecin un aperçu de votre enfant en bonne santé peut être une bonne chose pour détecter de manière précoce les signes et symptômes de maladies.

Pour les enfants sportifs, une visite chez le médecin est encore plus importante. En plus d’un examen physique de routine, il ou elle peut également vérifier les blessures sous-jacentes, discuter d’une alimentation correcte, de programmes d’entrainement et d’exercices, et s’assurer que votre enfant est mentalement prêt pour la pression supplémentaire des sports organisés.

child diabetes 5

5. Un sac à dos intelligent

Transporter des livres lourds est une routine scolaire inévitable, mais elle ne devrait pas affecter la santé physique de votre enfant. Il est important de choisir un sac à dos qui soit robuste, confortable et offre un soutien adéquat. Des sangles d’épaules épaisses et rembourrées permettent de soulager le frottement et le pincement, et peuvent également disperser le poids sur le dos de manière plus homogène. Une ceinture de hanche permet de stabiliser le sac et de l’empêcher de balancer le poids, tandis qu’un rembourrage de dos permet de disperser le poids et d’éviter les bords tranchants de percer.

Si vous êtes toujours inquiété par la quantité de poids que votre enfant doit transporter, les sacs à dos à roulettes sont également autorisés dans de nombreuses écoles et peuvent rendre le transport plus facile. Assurez-vous seulement que votre enfant puisse soulever facilement le sac à dos à l’aide d’une poignée ou d’une sangle lorsque les roues ne peuvent être utilisées.

Backpack

6. Étudiez les politiques contre les allergies

Vos enfants vont se replonger dans leurs livres, mais vous vous rendrez compte qu’avant la rentrée, vous aurez également à faire un peu de lecture, en particulier sur les politiques anti-allergies de l’école. La liste des allergènes communs chez les enfants est de plus en longue, ainsi que les restrictions affectant les déjeuners des enfants : produits laitiers, arachides, œufs, noix, soja, blé et de nombreux autres aliments pourraient connaitre des règles d’utilisation particulières ou être complètement interdits. Pour la sécurité de tous les enfants, assurez-vous de lire et de vous conformer attentivement aux documents.

La nourriture n’est pas la seule source d’allergènes pour les écoliers, donc apprendre à détecter les signes précoces de réactions allergiques est tout aussi important. Pour les enfants allergiques aux piqûres de guêpes, le choc anaphylactique est un vrai problème, et ce sont souvent les écoliers qui doivent alerter l’instituteur de la situation. Enseigner les réflexes à adopter à votre enfant pourrait sauver la vie d’un autre enfant.

Allergies

7. Devenez un maître du repas sur le pouce

Plus question de trainer au petit-déjeuner ou de préparer soi-même son déjeuner. À 7 heures du matin un jour d’école, c’est un repas sur le pouce à table et puis dehors, déjeuner en boite. Et ça demande une bonne organisation. Accumulez des ingrédients sains pour le petit-déjeuner, comme des toasts entiers et du beurre de cacahuètes, des yahourts et des parfaits aux fruits rouges, afin que vos enfants partent à l’école avec l’estomac rempli. Pour les bouches difficiles, des céréales enrichies en protéines sont un compromis idéal aux options sucrées, et pour ceux qui ne veulent pas manger du tout, les smoothies et milkshakes protéinés sont une option simple et rapide.

En matière de déjeuners, préparer la veille est la meilleure option pour éviter les matins chaotiques et un déjeuner malsain. Le sandwich de routine peut être amélioré en évitant le beurre de cacahuètes, la confiture ou la charcuterie pas fraîche. Commencez avec du pain entier, et ajoutez des garnitures saines comme du thon, de la salade d’œufs ou du filet de dinde, et échangez la mayonnaise pour des sauces comme de l’houmous, du guacamole ou de la moutarde au miel. Si votre enfant à le goût de l’aventure, pensez au-delà du pain et expérimentez avec des wraps, des œufs durs, des quesadillas ou autre. Quoi que vous emballiez pour le déjeuner, accompagnez-le de fruits et légumes crus en morceaux. Mais n’oubliez pas de vérifier la liste des allergènes pour assurer la santé et la sécurité des enfants.

Portable Lunch

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X