Santé Mentale FRA

6 moyens d’encourager la bonne santé mentale des enfants

Les troubles de la santé mentale comme la dépression ou l’anxiété sont souvent considérés comme des problèmes d’dultes, mais ils affectent malheureusement aussi les enfants – bien que les enfants soient moins susceptibles d’en parler ou de savoir comment gérer leur mal. Le portail Kids Mental Health affirme que ne pas répondre à ces besoins de front pourrait entrainer les mêmes comportements chez ces enfants une fois parents.

C’est pourquoi les parents et les médecins ont la responsabilité de reconnaître les signes précurseurs de troubles mentaux chez les jeunes, ainsi que de pratiquer des comportements qui les aident à éviter des problèmes plus importants dans le futur. Mais les troubles mentaux sont des maladies graves qui devraient être traitées par des professionnels de la santé si les symptômes persistent. Voici six moyens d’encourager le bien-être mental de votre enfant…

1. Ouvrez les lignes de communication

Un enfant devrait pouvoir être honnête au sujet de ses sentiments et de ses pensées, et ne pas les voir minimisés ou ignorés par ses parents, note le magazine Canadian Living. Il est également important de ne pas juger votre enfant lorsqu’il partage avec vous de l’information concernant son bien-être, ajoute l’article.

Lorsque votre enfant dispose d’une personne de confiance pour discuter de son état mental, il peut libérer ses sentiments négatifs et apprendre d’importantes stratégies d’adaptation, explique l’article. Restez positif afin que votre enfant ne commence pas à craindre les sentiments qu’il (ou elle) ressent.

Father and Son

2. Renforcez leur estime de soi

Un sentiment d’estime et de confiance en soi est important pour réussir dans la vie, et il devrait être développé à un âge précoce. Si votre enfant semble hésiter à tester de nouvelles choses ou semble manquer d’entrain, il pourrait souffrir d’un trouble de la santé mentale.

Un bon moyen d’aider votre enfant à renforcer sa confiance en soi est de lui offrir des expériences qui l’aident à réussir sans peur de l’échec ou du jugement. Une excursion de camping, un cours de musique ou l’aide d’un mentor pourraient lui permette de se sentir bien dans sa peau, comme le souligne KidsHealth.org.

Kid's Camp

3. Soyez un exemple positif

Les jeunes enfants observent votre comportement plus que vous ne le pensez, et ils imitent la façon dont vous réagissez à certaines situations et vous liez aux autres. Donc si vous perdez votre sang-froid à propos de détails ou vous énervez sur votre famille et vos amis lorsque vous ne vous sentez pas bien, votre enfant pourrait penser que c’est un signal pour agir de la même manière.

C’est pourquoi il est important d’apprendre des stratégies d’adaptation efficaces afin de donner un bon exemple sur la manière de gérer le stress et la négativité, note Canadian Living. Enseigner en donnant l’exemple est sans doute plus percutant qu’enseigner via la parole, ajoute le magazine.

Meditate with Kids

4. Gardez-les actifs

Tout comme chez les adultes, l’exercice et l’activité sociale ont des bienfaits positifs sur la santé mentale et cognitive des enfants. Si votre enfant est isolé et passe son temps à regarder la télévision, il pourrait ne pas développer les compétences sociales nécessaires pour éviter les phobies sociales. L’abus de télévision ou de vidéos sur une tablette peut également être un symptôme d’anxiété sociale déjà présente (Psychology Today affirme que 10 à 20% des enfants en âge scolaire présentent des symptômes d’anxiété).

En plus de les faire sortir jouer à l’extérieur et socialiser avec d’autres, l’exercice permet également la libération d’endorphines qui apportent un sentiment de bien-être à l’expérience afin que les enfants aient envie de recommencer. Vous pouvez également prendre le temps de jouer avec votre enfant dans un environnement sûr, comme jouer avec un ballon ou construire quelque chose à l’extérieur.

Active Kids

5. Récompensez-les lorsqu’ils font face à leurs peurs

Si votre enfant et vous fixez des objectifs réalistes comme sortir faire du vélo avec des amis, ou participer à une danse à l’école qui le rend anxieux, il n’y a pas de mal à montrer votre appréciation lorsqu’il a atteint les objectifs fixés, selon Psychology Today.

Cela ne veut pas dire que vous devez l’acheter avec des cadeaux pour le récompenser d’avoir atteint un but, affirme la source. Vous pourriez simplement lui donner un câlin ou lui toper la main en reconnaissance de ses efforts. Donner une récompense n’est pas la même chose que d’acheter un comportement, comme lorsque vous donnez à votre enfant un cadeau en avance pour le motiver, ajoute Psychology Today.

shutterstock_310396487

6. Demandez de l’aide professionnelle

Dans certains cas, vos actions n’auront pas les résultats attendus, et il pourrait être temps de faire intervenir un médecin ou un psychologue pour enfants.

Mental Health America déclare qu’il y a des signes précurseurs déterminants pour justifier une consultation médicale. Ces signes incluent une baisse de performance à l’école, des comportements nerveux ou d’impatience, des cauchemars, de l’agression ou un repli sur soi (tristesse). Les enfants peuvent également faire semblant d’être malades pour ne pas aller à l’école. Faites-leur comprendre que le médecin est là pour les aider, pas pour les juger.

Child Counselling

Share This Article

X