Santé Des Femmes FRA

11 Mythes sur l’allaitement que toute nouvelle maman devrait savoir!

Les nouvelles mamans sont souvent confrontées à une tonne de mythes et de désinformation nuisibles à l’allaitement quand elles commencent à allaiter leur nouveau-né. Malheureusement, ces fausses allégations, souvent faites par des médecins dépassés ou mal formés, entrainent de nombreuses mamans frustrées à arrêter prématurément d’allaiter ou de sevrer.

Nous espérons dissiper les fausses rumeurs avec ces onze mythes sur l’allaitement…

1. L’allaitement maternel est le seul moyen de vraiment se lier avec votre bébé

L’allaitement maternel est facile et naturel pour certaines mères et leurs bébés. Mais il peut être difficile et déchirant pour d’autres. Et certaines mères décident de complètement renoncer à l’allaitement. Comme dans toute relation saine, cela devrait uniquement être le cas si c’est naturel et souhaitable pour la mère et l’enfant.

2. Votre bébé devrait être allaité selon un horaire

Les nouvelles mamans connaissent la frustration du maintien d`un horaire d’allaitement. Le bébé est souvent difficile ou ne veut pas manger. La bonne nouvelle et la chose étonnante avec les bébés, c’est qu’ils allaitent sur signal, ce qui signifie qu’ils autorégulent leur consommation de lait pour assurer que vous produisiez une réserve de lait adéquate.

3. Allaiter de la bonne manière ne fait jamais mal

Bien sûr, si votre bébé se positionne correctement, l’allaitement ne devrait pas faire mal. Mais les nouveau-nés tètent beaucoup et les mamelons deviennent douloureux et à vif – rendant l’allaitement sacrément douloureux quand vos mamelons sont sensibles et endoloris.

4. Vos seins doivent se remplir avant d’allaiter

Si vous attendez d’allaiter jusqu’à ce que vos seins soient engorgés, d’abord, vous allez être très inconfortable, et puis, des seins engorgés signifient que votre corps produit trop de lait. Si vous attendez qu’ils soient pleins, vous avez attendu bien trop longtemps et votre corps commencera à produire moins de lait, limitant la production de lait maternel.

5. Utiliser des biberons et des tétines causera une confusion de mamelons

Alors que certaines mères renoncent tout à fait au biberon ; d’autres mères n’ont aucun contrôle si bébé ne veut pas allaiter au sein. Vous avez de la chance si votre bébé ne fait pas la fine bouche concernant le biberon vs. le mamelon, mais ne vous sentez pas coupable si votre bébé ne veut pas s’accrocher à votre sein.

6. N’allaitez pas avant de produire du lait maternel

Le lait appelé « lait maternel » commence à être produit entre 2 et 5 jours après la naissance et de nombreuses femmes pensent que le pré-lait, ou colostrum, est dangereux pour les nouveau-nés. Faux ; le colostrum est riche en nutriments, en anticorps et en calories saines pour le nouveau-né.

7. Suivez les conseils sur l’allaitement de votre médecin

Cela peut vous surprendre, mais les médecins ne savent pas toujours ce qui est le mieux quand il s’agit de l’allaitement. En fait, nombreux sont ceux qui offrent des conseils dépassés ou qui n’ont jamais suivi de formation à l’allaitement. Nous ne sommes pas en train de vous dire d’ignorer votre médecin, mais juste d’obtenir un deuxième avis en consultant un autre docteur si vous vous sentez mal renseignée.

8. Les prématurés devraient toujours être nourris au lait maternisé

Un vrai prématuré nécessite un lait maternisé spécial si vous ne l’allaitez pas. Mais si vous l’allaitez, le lait maternel s’adaptera de lui-même aux besoins de votre bébé prématuré – produisant du phosphore supplémentaire pour l’aider à prendre du poids.

9. Si vous ne mangez pas sain, votre lait maternel sera malsain

Durant la grossesse et l’après-grossesse, une alimentation déséquilibrée entrainera votre sous-alimentation avant d’affecter votre bébé. Le corps des femmes est conçu pour se reproduire et nourrir sa progéniture. Donc votre lait sera peu affecté par votre alimentation à elle seule (sauf si vous abusez d’alcool, de tabac et de drogues).

10. “Pompez et jetez” immédiatement après avoir consommé de l’alcool

Vraiment, pomper et jeter après un verre de vin n’aide pas beaucoup à éliminer l’alcool de votre lait maternel. En réalité, l’alcool dans le lait maternel imite l’alcool dans le sang donc il sera présent dans votre lait maternel environ une heure après sa consommation, lorsqu’il sera éliminé par le lait maternel tout comme il est éliminé par la circulation sanguine.

11. Quand le lait s’assèche, vous n’en produirez jamais plus

Faux, en réalité de nombreuses femmes peuvent produire du lait après un temps loin de leur bébé. La relactation, ou la reprise de la production de lait après une longue période de temps, est possible.

Share This Article

X