Poux FRA

10 Signes d’Alerte que Votre Enfant Pourrait Avoir des Poux

Pour n’importe quel parent, voir son enfant souffrir de poux, c’est une vraie tragédie. Et si votre enfant a déjà été frappé par une infestation de poux, ces minuscules insectes sans ailes qui aiment bien se cacher dans les cheveux humains et sucent votre sang petit à petit à partir du cuir chevelu, une chose est sure : vous ne voudrez plus jamais revivre ce cauchemar !

Cependant, bien que les poux semblent dangereux, ils sont inoffensifs (s’ils sont détectés à temps). C’est un problème très fréquent chez les enfants âgés de 3 à 12 ans, en particulier s’ils fréquentent un groupe où ils peuvent se propager joyeusement et avidement d’un enfant à l’autre.

Le problème qui survient est qu’une fois que les poux ont fait leur entrée dans votre maison, ils sont très contagieux et sont extrêmement difficiles à éradiquer. Même si leurs piqures ne causent pas de maladies, ils peuvent causer une irritation et des démangeaisons qui enflamment le cuir chevelu de l’enfant, et le grattage persistant peut causer une infection grave si l’infestation n’est pas traitée.

Voici dix signes d’alerte pour vous signaler que votre enfant pourrait avoir des poux …

1. Démangeaisons persistantes

Ici, les démangeaisons incessantes du cuir chevelu sont causées par une réaction allergique aux piqures des poux. En effet, c’est la salive ou les excréments de ces parasites qui provoquent cette sensation de démangeaisons. L’apparition de démangeaisons dépendra de la sensibilité de la peau de votre enfant est aux poux. Dans certains cas, cela peut prendre jusqu’à quelques semaines pour que les enfants commencent à se gratter.

2. Irritation du cuir chevelu

Nous avons déjà établi que c’est la salive et les matières fécales des poux qui provoquent l’envie de se gratter, et que les démangeaisons constantes finiront par provoquer une irritation de la peau, une inflammation du cuir chevelu et même l’infection, si l’infestation n’est pas traitée.

3. Larves et œufs

Tout comme les autres parasites, les poux se développent à partir d’œufs. Dans ce cas, les œufs de poux apparaitront comme de petits points bruns ou jaunâtres dans les cheveux. Les poux adultes pondent leurs œufs sur les racines des cheveux, près du cuir chevelu, où la température est propice et leur permet de couver pour au moins 1 à 2 semaines. Si vous commencez à voir de petits points qui ressemblent à des pellicules dans les cheveux de votre enfant, essayez de les brosser. S’ils collent, votre enfant a surement des poux.

4. Plaies et infections

Si les larves des poux éclosent, ces insectes commenceront donc à ramper à travers les cheveux et mordre le cuir chevelu de votre enfant. A ce stade, de petites bosses rouges ou plaies peuvent commencer à apparaître sur la tête. Si elles deviennent infectées, elles peuvent devenir douloureuses, se percer et/ou former des croutes.

5. Irritabilité

Évidemment, il n’y a rien d’amusant à l’idée d’avoir une tête remplie de poux. Et plus encore, plus le cuir chevelu démange, plus votre enfant sera irritable.

6. Convocations à l’école

Une fois que vous en êtes au point où l’école ou la garderie que votre enfant fréquente, trouve nécessaire de vous convoquer à l’école pour vous alerter d’une possible infestation de poux parmi les enfants, il y a de fortes chances pour que votre enfant lui-même soit déjà affecté. Ceci dit, analyser le cuir chevelu de votre enfant pour vous assurer qu’il n’a ni poux ni larves, avant que cette infestation ne se propage dans votre maison.

7. Gonflement des ganglions lymphatiques

Les cas les plus sévères de poux peuvent causer une réaction immunitaire prononcée, qui peut être reconnue par la présence de ganglions lymphatiques enflés dans le cou. Cela peut se produire lorsque les piqûres non traitées produisent une infection de staphylocoque, et en réponse à cela, les globules blancs qui se trouvent dans les ganglions lymphatiques occipitaux se multiplient et les ganglions gonflent. Heureusement, cela peut être traité assez rapidement avec un antibiotique approprié.

8. Troubles de sommeil

Les poux, comme beaucoup d’autres parasites, sont plus actifs dans l’obscurité. A cause de cela, vous aurez sans doute beaucoup de nuits agitées si votre enfant souffre d’une infestation de poux.

9. Un autre membre de la famille (ou ami) souffre de poux

Si un membre de la famille apporte des poux dans votre maison, il y a des chances que plus d’une personne soit infectée. Ainsi, examinez tous les membres de la famille pour une possible infestation de poux (observez l’un de ces 10 signes), et traitez (grâce à un shampooing approprié) ceux qui montrent des signes d’une infestation de poux.

10. Plaintes multiples

Les poux n’affectent pas seulement ceux qui ont des cuirs chevelus en mauvais état. Cependant, l’idée d’avoir des insectes qui se déplacent dans vos cheveux est suffisante pour vous donner des frissons. Imaginez simplement votre réaction – lorsque vous étiez petit(e) – après avoir réalisé que vous aviez de petites bestioles qui se déplaçaient librement dans vos cheveux !

Share This Article

X