Préadolescents FRA

10 conseils pour élever efficacement des adolescents difficiles

Les adolescents peuvent être vraiment difficiles à gérer pour leurs parents. Ils ne sont ni enfants ni adultes, quelque part au milieu. À cette étape du développement, la part rationnelle du cerveau fait place au cerveau plus primitif, émotionnel et réactif. En fait, le cerveau humain n’est pas complètement développé avant l’âge de 25 ans. Ajoutez à cela une augmentation de la production des hormones de croissance et des hormones sexuelles, et vous avez une recette pour des sautes d’humeur et comportements difficiles.

Certains adolescents naviguent ces années en douceur. D’autres ont besoin d’aide. Une technique utile pour faire face à ces comportements indésirables est appelée formation en contrôle des émotions. Cette technique implique l’activation de la motivation à la recherche du plaisir de l’enfant en le récompensant avec quelque chose qu’il veut ou valorise. Jetons un œil aux différentes étapes de cette technique…

1. Identifiez clairement le problème

En premier lieu, vous devez identifier et décrire le comportement à problème. Notez ces informations, avec autant de détails que nécessaire pour illustrer le problème de manière claire, concise et exacte. Utilisez un langage descriptif et qui ne juge pas.

Par exemple, décrire votre enfant comme fainéant est péjoratif et trop vague. À la place, vous pouvez dire qu’il laisse ses vêtements sales et ses sous-vêtements sur le sol de sa chambre, et transporte de la boue sur le sol de la cuisine, car il n’enlève pas ses chaussures lorsqu’il rentre.

Mother and Daughter

2. Éliminez les comportements problématiques non confirmés

Une fois que vous avez fait une liste des comportements problématiques, vous devez les examiner plus en détail. Éliminez tous les problèmes que vous n’avez pas observés et qui n’ont pas été vérifiés. En d’autres mots, si vous n’êtes pas certain qu’ils se sont produits, éliminez ces problèmes.

Par exemple, mentir et voler ne peuvent pas toujours être vérifiés. Vous pouvez cependant inclure des comportements qui sont survenus à l’école ou ailleurs tant qu’ils peuvent être prouvés.

Checklist

3. Mettez en place une échelle de base

Écrivez le comportement problématique sur une feuille de suivi qui dénote la sévérité et la fréquence de ce comportement lors des deux semaines passées.

Vous pouvez utiliser une échelle de 1 à 10, 1 étant le pire et 10 le meilleur. De plus, vous pouvez compter la fréquence du comportement et l’écrire sur la feuille de suivi.

Parents and Teens

4. Décrivez ce que vous voulez qu’il fasse

Décrivez en détail ce que vous voulez que l’adolescent fasse. Par exemple, ne pas jurer, insulter ou crier. Toutes les discussions auront lieu d’un ton de voix calme et neutre.

Leurs vêtements sales seront placés dans le bac à linge sale, le lit sera fait et la chambre rangée avant 18 h tous les soirs. Soyez précis dans votre description. Cela aidera à clarifier les choses et à vous assurer que tous soient sur la même longueur d’onde.

Teenagers Room4

5. Choisissez une récompense

Choisissez une récompense qui ait de la valeur et qui soit importante aux yeux de votre adolescent. Ce doit être quelque chose qu’il n’ait pas la possibilité d’avoir gratuitement par lui-même, mais que vous pouvez lui donner. Cela pourrait être un privilège, de l’argent de poche, une carte SIM ou la permission de participer à une activité de loisir. Assurez-vous de choisir quelque chose qui soit important à ses yeux. Ensuite, écrivez ce qu’il doit faire pour recevoir cette récompense.

Par exemple, pour toute heure que vous passez ensemble à la maison où il ne jure pas, il recevra… Pour tous les jours où tu ne te bats pas, ne te disputes pas ou n’insultes pas ta sœur, tu recevras… Assurez-vous que les règles soient conçues de telle manière qu’elles permettent à l’adolescent de recevoir 50 % ou plus de la récompense rapidement. Si mériter la récompense est trop difficile, il pourrait vite abandonner.

Allowance

6. Expliquez les règles

N’oubliez pas d’expliquer précisément les règles, les attentes et les récompenses à votre enfant. Ensuite, postez-les là où elles peuvent être vues. Rappelez les règles et leurs bienfaits à votre adolescent. Si vous voyez qu’il est en colère contre sa sœur, un rappel de la récompense avant qu’il n’entame le comportement indésirable pourrait être le seul encouragement nécessaire.

Les récompenses peuvent être associées à des comportements spécifiques. Par exemple, terminer les devoirs ou les tâches par du temps sur Facebook ou devant la télé, ou l’abstention d’insultes par un coucher différé.

Teenager

7. Commencez le lendemain matin

Restreignez ou contrôlez l’accès à la récompense le lendemain matin et implémentez le nouveau système de règles. Contrôler la récompense peut signifier que celle-ci doit devenir plus inaccessible, comme un mot de passe sur l’ordinateur, cacher l’iPod ou autre.

La chose importante, c’est que vous contrôliez le prix et que l’enfant doive le gagner. Retirez toute interférence ou récompense concurrente et commencez à suivre et à enregistrer le comportement de votre enfant. Notez les résultats et gardez-les à vue à côté des règles.

Parent Control

8. Adhérez aux règles

Vous devez vous engager à mettre strictement en place vos règles. Aucune déviation ou marge de manœuvre n’est autorisée si vous voulez réussir. Par exemple, si votre plan inclut une surveillance horaire du comportement de votre enfant, achetez un chronomètre pour surveiller l’heure.

Cela permet d’effectuer votre suivi et de montrer à votre enfant que vous êtes sérieux(se).

Si la règle indique que la chambre de votre enfant doit être propre et rangée à 18 h, mettez une alarme. Si la chambre n’est propre qu’à 18 h 1, il ne reçoit pas sa récompense. Tenez-vous à vos règles ! Ne pliez pas ! C’est probablement l’étape la plus importante si vous voulez modifier ses comportements indésirables.

Teenagers

9. Suivi des progrès

Suivez son comportement. Si vous sautez cette étape, vous n’avez pas de moyen de déterminer si votre programme fonctionne ou pas. Toutes les deux semaines, classez le comportement en question sur une échelle de 1 à 10 et comparez les résultats à l’échelle de départ.

Comptez combien de fois le comportement est survenu et comparez à l’échelle de départ. Cela vous donne une bonne indication de ce qui fonctionne ou pas. Partagez les résultats avec votre enfant. Cela lui permettra de prendre contrôle de son comportement. Après tout, vous êtes partenaires dans ce programme.

Mother Checking-In

10. Réévaluez et comblez les failles

Si les choses ne fonctionnent pas comme prévu, utilisez vos feuilles de suivi pour analyser le problème. Quelles failles utilise-t-il pour éviter votre plan ? Comblez ces failles. La récompense est-elle vraiment sous votre contrôle, est-ce quelque chose qu’il veut vraiment ? Sinon, résolvez le problème et trouvez une récompense qu’il valorise.

Si vous suivez ces étapes et ne pliez pas, vous devriez voir une amélioration dans les comportements problématiques de votre adolescent.

Teenagers (2)

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X