Quels sont les 5 stades de la maladie de Parkinson ?

La maladie de Parkinson est un trouble cérébral qui entraîne des tremblements, des raideurs et des difficultés d’équilibre et de coordination. Chaque année, environ 60 000 Américains reçoivent un diagnostic de maladie de Parkinson et plus de 10 millions de personnes vivent actuellement avec dans le monde. Les symptômes de cette maladie se manifestent souvent progressivement et s’aggravent avec le temps.

Cette maladie étant évolutive, les médecins utilisent souvent une échelle d’évaluation pour identifier le stade de la maladie de Parkinson chez un individu. L’une des échelles les plus couramment utilisées est l’échelle de Hoehn et Yahr (du nom de ses créateurs). Cette échelle est divisée en cinq stades pour aider les médecins à évaluer dans quelle mesure la maladie a progressé. Dans cet article, nous explorons les cinq étapes de la maladie de Parkinson, y compris ce à quoi vous pouvez vous attendre à chacune d’entre elles.

Les symptômes communs de la maladie de Parkinson

Les symptômes peuvent varier d’une personne à l’autre et ils peuvent même s’aggraver à mesure que la maladie progresse. Mais voici quelques-uns des symptômes les plus courants de la maladie de Parkinson à surveiller :

  • Tremblements incontrôlables
  • Mouvement ralenti
  • Muscles rigides
  • Troubles de la posture et de l’équilibre
  • Modifications de la parole et de la voix

Les médecins utilisent le plus souvent l’échelle d’évaluation de Hoehn et Yahr pour déterminer la progression de la maladie. Jetons un coup d’œil aux cinq étapes suivantes.

Stade 1 de la maladie de Parkinson

Pour une personne au premier stade de la maladie de Parkinson, la progression est considérée comme légère. Les individus peuvent ressentir certains symptômes, mais ils ne seront pas encore assez graves pour interférer avec leur vie quotidienne. Les symptômes peuvent même être si minimes qu’ils passeront inaperçus.

Soyez à l’affût d’un changement de posture, de votre façon de marcher et de vos expressions faciales. Un autre symptôme distinct de la première étape de cette maladie est les tremblements ou les problèmes de mouvement qui se manifestent le plus souvent d’un seul côté du corps. La bonne nouvelle est qu’à ce stade, certains médicaments peuvent aider à minimiser ou à réduire les symptômes.

Stade 2 de la maladie de Parkinson

Une fois qu’un individu entre dans le stade deux, il est considéré comme souffrant d’une forme modérée de la maladie de Parkinson. Au cours de cette étape, les symptômes deviennent plus visibles. Des symptômes comme les tremblements, une raideur et des changements dans les expressions faciales peuvent survenir et être plus visibles.

Au cours de la deuxième étape, les individus ressentiront généralement les symptômes des deux côtés du corps. La bonne nouvelle est que de nombreuses personnes peuvent encore vivre de manière autonome pendant cette étape, cependant, certaines activités peuvent prendre plus de temps que d’habitude. Healthline explique également que « La progression du stade 1 au stade 2 peut prendre plusieurs mois, voire plusieurs années. Et il n’y a aucun moyen de prédire la progression individuelle de la maladie.

Stade 3 de la maladie de Parkinson

La troisième étape est un moment critique dans la progression de la maladie. Le patient ressentira probablement les mêmes symptômes que durant le second stade. Cependant, il sera désormais plus susceptible d’expérimenter une diminution de ses réflexes, ainsi qu’une perte d’équilibre.

De plus, les individus peuvent également se déplacer plus lentement au cours de cette étape, ce qui peut augmenter les risques de chute. Malheureusement, au cours de la troisième étape, la maladie affectera probablement de manière significative vos tâches quotidiennes. Heureusement, une combinaison de médicaments et d’ergothérapie peut aider à les atténuer.

Stade 4 de la maladie de Parkinson

Au stade quatre, la maladie a suffisamment progressé pour que le patient ait besoin d’aide pour marcher. Cependant, il peut être capable de se tenir debout sans aide.

Au cours de cette étape, la plupart des individus sont incapables de vivre seuls. En effet, la progression de la maladie peut entraîner une perte importante de leurs capacités de mouvement et de réaction. Non seulement les tâches quotidiennes normales seront très difficiles à gérer seul, mais elles pourraient même se révéler dangereuses pour l’individu.

Stade 5 de la maladie de Parkinson

Le stade cinq est considéré comme le stade le plus avancé de la maladie. Les personnes à ce stade ont souvent besoin de fauteuils roulants car il leur est impossible de se tenir debout et de marcher seules. Cette perte de mobilité est due à une raideur avancée dans les jambes. Il est également important que la personne bénéficie d’une assistance constante pour prévenir les chutes.

Les personnes aux stades quatre et cinq peuvent également éprouver de la confusion, des hallucinations et des délires. La démence est également courante. De fait, environ 50 à 80 % des personnes atteintes de la maladie de Parkinson souffriront de démence. Malheureusement, les médicaments n’aideront pas beaucoup à ce stade, car les effets secondaires peuvent souvent l’emporter sur les avantages.

Les symptômes non-moteurs associés à la maladie de Parkinson

Les changements dans les symptômes moteurs tels que la raideur musculaire peuvent aider un médecin à déterminer la progression de la maladie de Parkinson. Cela étant dit, plusieurs symptômes non moteurs sont également courants.

Ces symptômes incluent des changements cognitifs tels que des difficultés de mémoire ou un ralentissement de la pensée. Les troubles de l’humeur comme la dépression et l’anxiété peuvent également être un symptôme de la maladie de Parkinson.

D’autres symptômes non moteurs comprennent les troubles du sommeil, la fatigue, des problèmes de vue, la constipation, des problèmes d’élocution et d’odorat. Ces symptômes peuvent également s’aggraver à mesure que la maladie progresse et nécessiter un traitement supplémentaire.

La maladie de Parkinson est-elle mortelle ?

La maladie de Parkinson n’est pas mortelle en soi, cependant, les complications qui l’accompagnent peuvent être graves. Par exemple, certaines blessures causées par une chute ou des problèmes associés à la démence peuvent être fatales.

De plus, certaines personnes atteintes de la maladie de Parkinson peuvent rencontrer des difficultés à avaler. Cela peut conduire à une pneumonie par aspiration, une condition qui provoque l’inhalation d’aliments ou d’autres objets étrangers dans les poumons.

Quand consulter un médecin

Si vous présentez l’un des principaux symptômes de la maladie de Parkinson, tels que des tremblements, des mouvements ralentis ou des problèmes d’équilibre, vous devriez en parler à votre médecin. Vous devriez également parler à votre médecin si vous remarquez des changements dans la réalisation des tâches quotidiennes, comme des difficultés à boutonner une chemise ou une perte de l’odorat. Bien que ces symptômes ne soient pas toujours ceux de la maladie de Parkinson, il reste important de l’exclure.

Le temps dont vous disposez avec votre médecin est limité, alors assurez-vous de vous présenter à votre rendez-vous préparé. Par exemple, vous pouvez noter tous les symptômes que vous ressentez ainsi que tous les changements de vie récents ou les épisodes de stress majeurs que vous avez rencontré. Vous pourriez également informer votre médecin des traitements actuels que vous suivez et noter toutes les questions que vous avez les concernant.

Ces informations permettront à votre médecin de terminer les prochaines étapes à suivre.

Que pouvez-vous faire contre la maladie de Parkinson

Malheureusement, il n’existe actuellement aucun remède contre la maladie de Parkinson. Cependant, on trouve une variété de traitements disponibles qui peuvent aider à réduire les symptômes et maintenir la qualité de vie des personnes atteintes. Certains de ces traitements comprennent des thérapies de soutien comme la physiothérapie ainsi que des médicaments.

La meilleure façon de la détecter de manière précoce est de connaître à la fois les symptômes moteurs et non moteurs de la maladie de Parkinson. La détection précoce vous aidera à obtenir un traitement qui le sera lui aussi, et donc à améliorer autant que possible votre qualité de vie.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X