Les symptômes les plus communs des maladies et des troubles digestifs

Même s’il est parfois gênant de parler de ses problèmes gastro-intestinaux, ils sont incroyablement communs et affectent presque tout le monde à un moment donné dans leur existence. Aux États-Unis seulement, les maladies du système digestif affectent au moins 60 ou 70 millions de personnes.

Cependant, à cause des symptômes associés avec ces maladies et ces troubles digestifs, les gens évitent de chercher de l’aide médicale. Alors que certaines de ces maladies présentent seulement des inconvénients mineurs facilement traitables, d’autres peuvent causer des dégâts graves et possiblement mortels si elles ne sont pas soignées. Lisez ceci pour en apprendre plus sur les 12 maladies et troubles digestifs les plus communs ( avec leurs symptômes et leurs traitements respectifs ).

1. GERD

La maladie du reflux gastro-œsophagien (GERD), ou reflux acide, est un trouble qui affecte approximativement 20 % d’américains. Cela se produit lorsque le sphincter inférieur de l’oesophage faiblit ou se relâche quand il ne devrait pas, ce qui provoque une remontée d’acide de l’estomac dans l’oesophage.

Ainsi se produisent très souvent des brûlures d’estomac – une sensation de brûlure dans la poitrine qui est habituellement accompagnée d’un goût amer dans votre bouche. D’autres symptômes du GERD comprennent une respiration sifflante, un mal de gorge persistant, une toux chronique et des difficultés à respirer. En fonction de la sévérité du trouble, le traitement peut inclure des changements de style de vie, des médicaments et peut être une intervention chirurgicale.

2. Les calculs biliaires

La vésicule biliaire est une petite poche en forme de poire attachée à votre intestin. Elle emmagasine la bile, un fluide qui aide à la digestion. Quelques fois cependant, cette bile peut se former en un amas compact connu sous le nom de calcul biliaire, le plus souvent résultant d’un “trop plein de cholestérol ou de déchets dans votre bile, ou si votre vésicule biliaire ne se vide pas correctement, affirme Everyday Health.

Les calculs biliaires sont très répandus, affectant plus de 20 millions d’Américains. Alors que pour beaucoup, les calculs biliaires ne causent aucun symptômes, ils peuvent provoquer des symptômes comme la douleur, la nausée, la fièvre, et des infections dans 25 % des cas. Ces individus ont besoin d’un traitement individuel, et il en découle parfois une chirurgie pour retirer les calculs rénaux.

3. La maladie cœliaque

La maladie coeliaque est un trouble où les personnes ont une réaction immunitaire à la consommation de gluten, une protéine contenue dans le blé, le seigle et l’orge. Même si la maladie coeliaque est plutôt rare, affectant moins de 1 %, d’américains, HealthGrades.com affirme que la sensibilité en commun, affectant 5 % d’américains.

Les symptômes des deux troubles ( maladie coeliaque ou l’intolérance au gluten ) sont similaires et incluent des douleurs abdominales, de la diarrhée et des ballonnements. La caractéristique distincte entre elles, cependant, est que la maladie coeliaque est un trouble auto-immunitaire. Donc, lorsque les personnes avec ce trouble consomment du gluten, cela cause des dégâts à la paroi muqueuse de l’intestin grêle.

4. Maladie de Crohn

La maladie de Crohn fait partie des troubles qui tombent sous la catégorie des “maladies inflammatoires des intestins”. Everyday Health indique que cette maladie “affecte le plus souvent le bout de l’iléon, qui connecte la fin de l’intestin grêle au début du côlon, mais elle peut aussi toucher n’importe quelle partie du tube digestif.”

La Crohn’s & Colitis Foundation estime que cette maladie affecte jusqu’à 780 000 américains, causant des symptômes comme les douleurs abdominales, la diarrhée, la perte de poids, la fièvre et la perte d’appétit. Les traitements dépendent largement des symptômes ressentis par la personne, mais ils incluent parfois des anti-inflammatoires, des immunosuppresseurs, ainsi que de la chirurgie réparatrice pour réparer le système digestif endommagé.

5. Colite ulcéreuse

En plus de la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse est considérée comme un autre type de maladie de l’inflammation des intestins. En fait, elle est plus commune que la maladie de Crohn, la Crohn’s & Colitis Foundation estimant qu’elle affecte plus de 907 000 personnes aux Etats-Unis.

Tandis que les symptômes de la colite ulcéreuse –  les douleurs abdominales, la diarrhée, la perte de poids – ressemblent beaucoup à ceux de la maladie de Crohn, un facteur de distinction majeur est que la colite ulcéreuse affecte seulement le gros intestin ( ou le côlon ). Certains médicaments peuvent traiter la maladie, mais dans certains cas, une ablation du côlon par voie de chirurgie peut s’avérer nécessaire.

6. Syndrome du côlon irritable

Selon la Cleveland Clinic, le syndrome du côlon irritable ( IBS ) est “une maladie dans laquelle le muscle du côlon se contracte plus que le colon des personnes normales”. Cette maladie peut être provoquée par le stress et peut causer des symptômes comme les gaz, les douleurs abdominales, le gonflement du ventre, la constipation et la diarrhée.

On estime que le syndrome du côlon irritable touche 10 à 15 % d’adultes de par le monde, et que les femmes sont deux fois plus susceptibles d’en être affectées. Les traitements varient, mais la solution la plus admise est de retirer les aliments qui provoquent l’IBS de votre régime alimentaire et de mieux gérer son stress. Dans certains cas, des médicaments doivent être prescrits.

7. Hémorroïdes

Les hémorroïdes sont des vaisseaux sanguins gonflés à l’extrémité du tube digestif, dans le canal rectal, et cela peut causer du sang dans les selles. D’habitude, ils apparaissent à cause de la constipation, de la diarrhée chronique et de la grossesse.

Les hémorroïdes sont une affection courante chez les adultes. Le U.S department of Health and Services indique qu’ils touchent 75 % des gens de plus de 45 ans. Pour aider à soulager l’inconfort qu’ils peuvent causer, utiliser de la crème anti-hémorroïdes ou des suppositoires. Et pour que cela ne se reproduise plus dans le futur, soyez sûr de manger beaucoup de fibres et de boire beaucoup d’eau.

8. La diverticulite

On estime que 50 % des gens âgés de 60 à 80 ans ont une diverticulite, une maladie où se forment de petites poches (des diverticules) à l’endroit où il y a des points faibles sur la muqueuse de l’estomac – la plupart du temps dans le côlon (ou sur les gros estomac).

Everyday Health indique que quand la diverticulite se forme mais qu’il n’y a pas de symptômes, on appelle cela la diverticulose. “Mais si les poches deviennent enflammées”, précise cette même source, “on parle alors de diverticulite”. Avec la diverticulite, les gens peuvent faire l’expérience de symptômes comme les douleurs abdominales, la nausée, la fièvre, la diarrhée ou la constipation. Si ce trouble est considéré comme léger, cela peut être traité par des antibiotiques et un régime basé sur des aliments liquides. Dans d’autres cas, cependant, Everyday Health précise que “vous pourriez avoir besoin d’une intervention chirurgicale pour retirer la partie malade de votre côlon.”

9. Fissures anales

La Cleveland Clinic définit les fissures anales comme des “déchirures ou des craquements sur les parois à l’entrée de l’anus”. Ils peuvent être causés par le fait de forcer ou d’avoir des selles dures ( comme pour la constipation ) et aussi par les selles liquides ( comme pour la diarrhée ).

Les symptômes d’une fissure anale sont similaires à ceux des hémorroïdes, incluant “des douleurs de brûlures intenses, des saignements ou des spasmes des intestins.” Quand vient l’heure du traitement, une augmentation des fibres dans votre alimentation est cruciale, mais les médicaments, le passage de pommade à application locale et les bains de siège peuvent aussi être bénéfiques.

10. Les ulcères peptiques

Les ulcères peptiques sur la muqueuse de l’estomac ou sur la partie supérieure de l’intestin grêle sont principalement causés par une infection bactériologique (surtout la bactérie Helicobacter pylori [ou H. pylori]), par le fait de fumer, ou c’est aussi un effet secondaire de la prise excessive de médicaments comme l’aspirine, l’ibuprofène ou le naproxen.

Ils ont tendance à causer des symptômes comme les douleurs stomacales, la nausée, les ballonnements, le manque d’appétit et sont communément traités par des antibiotiques et des antiacides. Dans les cas les plus sévères, une intervention chirurgicale est fortement conseillée.

11. Constipation

La constipation est le fait d’avoir du mal à expulser les selles, ou lorsque les intestins ne fonctionnent pas régulièrement (moins de trois fois par semaine). C’est un trouble très fréquent qui affecte plus ou moins tout le monde à un moment de sa vie. Le U.S. Department of Health and Human Services indique qu’approximativement 63 millions d’américains en sont atteints.

Ceci est principalement dû au manque de fibres dans l’alimentation. Parce que les fibres sont essentielles à la digestion et à l’élimination des déchets, ne pas en consommer assez réduit les mouvements de l’intestin. Heureusement, une plus grande consommation de fibres et de l’exercice peuvent régler les problèmes de constipation.

12. Gastroparésie

Selon le site Gastrova.com, la gastroparésie est un trouble digestif qui “réduit la capacité de l’estomac à produire des mouvements réguliers pour se vider, et qui ralentissent ou stoppent le mouvement de la nourriture venant de l’estomac jusqu’à l’intestin grêle”. Elle est causée par le diabète la plupart du temps, mais elle peut aussi résulter d’une chirurgie intestinale ou d’une maladie du système nerveux.

Les symptômes de la gastroparésie comprennent des douleurs à l’estomac, des ballonnements, de la nausée, un reflux gastrique et même une perte d’appétit. Même si ce trouble est souvent chronique, Gastrova indique qu’une combinaison de changements nutritionnels et un traitement approprié peuvent alléger la sévérité du trouble.”

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X