Les problèmes de santé qui affectent l’équilibre

Même si le sens de l’équilibre se perd naturellement et progressivement en vieillissant, plusieurs problèmes de santé peuvent venir le perturber. En effet, ces derniers peuvent ainsi affecter un autre système corporel qui contribue à maintenir l’équilibre.

Voici 12 pathologies courantes et surprenantes qui peuvent perturber votre sens de l’équilibre.

Diabète

Un diabète non surveillé peut causer des ravages sur presque tous les organes du corps. Il peut ainsi entraîner des troubles de la vision, un dysfonctionnement des reins, des lésions nerveuses, des problèmes buccaux et des troubles de l’équilibre. L’instabilité résulte généralement de la combinaison de plusieurs facteurs qui sont : perte de sensation ou détérioration du système nerveux et flux sanguin insuffisant au niveau de la plante des pieds.

Malheureusement, si le diabète n’est pas pris en charge, il peut provoquer de graves lésions des vaisseaux sanguins et/ou des nerfs et cela peut conduire à des lésions irréversibles aux pieds ainsi qu’ à une amputation.

Troubles de l’oreille interne

La chanson est plutôt juste : “l’os de l’oreille est relié à l’os de l’œil” et ainsi de suite. En effet, le système vestibulaire, une structure osseuse en forme de labyrinthe située dans l’oreille, a un impact sur votre vision et contribue à maintenir un bon équilibre. Selon la Vestibular Disorders Association, le système vestibulaire est responsable des informations sensorielles relatives au mouvement, à l’équilibre et à l’orientation dans l’espace. Selon les spécialistes des troubles de l’équilibre de l’Oregon Health & Science University de Portland, c’est la raison pour laquelle une simple infection de l’oreille peut provoquer des vertiges. En fait, toute affection affectant l’oreille interne, par exemple, une tumeur peut créer une sensation d’instabilité et perturber l’équilibre général.

Le vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB) est une affection courante qui touche l’oreille interne et qui affecte l’équilibre. Selon la Mayo Clinic, il se produit lorsque “des cristaux de calcium dans votre oreille interne, qui aident à contrôler votre équilibre, sont délogés de leur emplacement normal et se déplacent ailleurs dans l’oreille interne”. Ce site note qu’il s’agit de la cause la plus fréquente de vertiges chez les adultes.

Migraines

Si vous avez déjà souffert d’une méchante migraine, vous savez que cette douleur atroce peut provoquer le mal des transports, des problèmes de vue et même des troubles de l’équilibre ! La personne qui en est atteinte devient extrêmement sensible à la lumière et aux sons. Les vertiges surviennent généralement lorsque le système d’information visuelle de l’organisme est incapable de traiter correctement les stimuli extérieurs via le cerveau. Or ces derniers sont nécessaires pour maintenir un bon équilibre.

Des recherches qui ont été publiées dans le Journal of Vestibular Research ont mis en évidence le vertige associé à la migraine. Cette affection provoque des spasmes, une vasodilatation des vaisseaux sanguins et une modification du flux sanguin qui irrigue le cerveau. Cependant, plutôt que de cibler les centres de la douleur, le vertige associé à la migraine s’attaque aux zones d’équilibre du cerveau, provoquant une perte de stabilité.

Douleurs et affections des pieds

Une cause très évidente des problèmes d’équilibre peut être imputée à une série d’affections courantes touchant… les pieds ! En effet, les problèmes de pieds, allant des oignons aux cors, en passant par les orteils en marteau et les douleurs, peuvent nuire à la stabilité du pied et ainsi augmenter les risques de glissade et de chute.

Faible pression sanguine

L’hypotension orthostatique se produit lorsque le cerveau est victime d’un manque de sang. Elle peut provoquer une baisse de tension. Cet état aigu fait baisser la tension artérielle, ce qui prive le cerveau de sang riche en oxygène. Il en résulte des étourdissements, des troubles de la coordination dans l’espace, des vertiges et même des évanouissements si les personnes concernées s’assoient ou se lèvent trop rapidement.

Selon le magazine Prevention, cette affection est relativement courante. Le site cite une étude qui a testé 938 personnes âgées de 40 ans ou plus et dont 21 % présentaient des signes d’hypotension orthostatique. Les personnes souffrant d’hypotension (chute de tension) se situent généralement dans des moyennes inférieures à 90/60.

Sclérose en plaques (SEP)

La sclérose en plaques est une maladie auto-immune qui touche l’ensemble du système nerveux, y compris le cerveau et la moelle épinière. “La maladie s’attaque à la myéline, l’enveloppe protectrice des nerfs. Elle provoque une inflammation en endommageant souvent la myéline”, écrit la Société canadienne de la sclérose en plaques. Alors, qu’est-ce que la myéline a de si important ? Tout d’abord, elle est responsable de la transmission des impulsions par les fibres nerveuses et toute détérioration peut avoir un impact majeur. En particulier, toute atteinte du cervelet, une partie importante du cerveau, peut affecter l’équilibre d’une personne et entraîner un manque de stabilité ou de contrôle des membres. L’un des premiers signes de la SEP est une perte d’équilibre ou un engourdissement d’un côté du corps.

Malheureusement, il n’existe pas de remède à la sclérose en plaque à l’heure actuelle, mais cette maladie fait heureusement l’objet d’une grande sensibilisation. Comme elle affecte un grand nombre de personnes, la recherche sur cette maladie se poursuit quotidiennement, ce qui nous rapproche d’une solution. Le dépistage précoce de cette maladie est le meilleur moyen de gérer les symptômes.

Certains médicaments

Nous avons tous vu ces publicités vantant les mérites d’un médicament, puis récitant une longue liste interminable d’effets secondaires qui semblent parfois pires que la maladie elle-même ! Certes, la plupart des médicaments sont prescrits pour nous aider et nous guérir. Or, de nombreux médicaments ont des effets secondaires qui peuvent avoir un impact négatif sur notre équilibre. Les Centres de contrôle et de prévention des maladies, par exemple, signalent que certains antidépresseurs, sédatifs, médicaments pour la tension artérielle et antihistaminiques ont été associés à des problèmes de vision, à la somnolence, à des vertiges et à des lésions de l’oreille interne (là où se situe le centre de notre équilibre).

“Si les gens sont somnolents à cause des médicaments, cela affecte leur temps de réaction. Ils ne seront donc pas en mesure de s’équilibrer aussi bien en cas de perturbations soudaines”, explique Kim Bywater, MS, ergothérapeute diplômée et coordinatrice du centre d’équilibre du Mohawk Valley Health System à Utica, NY, lors d’un entretien avec Prevention. Daniel Gold, DO, professeur de neurologie à l’école de médecine Johns Hopkins, a également déclaré au journal que plus une personne a de problèmes, c’est-à-dire plus elle prend de médicaments, plus cela risque de se produire. “Ces derniers peuvent en effet interagir et les effets secondaires, notamment les problèmes d’équilibre, peuvent être amplifiés”, explique Daniel Gold.

Maladies oculaires

Nous avons déjà établi que certaines maladies peuvent perturber notre vision et entraîner des problèmes d’équilibre (comme le diabète). Cependant, les yeux eux-mêmes,  si la vision est altérée d’une manière ou d’une autre, peuvent également être la porte d’entrée de vertiges et de perte d’équilibre. Perdre l’équilibre peut facilement arriver si notre vue ou même notre concentration est altérée. Parfois, la solution est simple : se procurer la bonne paire de lunettes, mais parfois, cela peut être dû à un problème plus grave, comme une maladie oculaire.

Les optométristes affirment qu’un examen annuel des yeux est essentiel pour identifier et empêcher des maladies comme le glaucome et la cataracte d’altérer la perception de la profondeur et une bonne vue. Dans la plupart des cas, lorsqu’elle est diagnostiquée à un stade précoce, une opération de la cataracte réussie permet de rétablir complètement l’équilibre.

Lésion nerveuse

Bien que cette affection qui concerne les lésions nerveuses et qui s’appelle la neuropathie périphérique soit beaucoup moins probable que les autres problèmes de santé de cette liste, elle peut tout de même se produire. Le journal Prevention indique qu’elle est fréquente chez les diabétiques, mais qu’elle peut également être causée par une infection, une carence en vitamines, un trouble génétique, l’alcoolisme ou un autre traumatisme qui endommage les nerfs. Il n’est pas surprenant que lorsque les nerfs utilisés pour le mouvement ou le contrôle des muscles sont touchés, il peut en résulter un manque de coordination ou d’équilibre. “Lorsque nos pieds perdent des sensations, nous ne recevons pas de retour d’information de ces nerfs vers notre cerveau. Cela représente tout de même un tiers de la totalité de notre équilibre”, explique M. Bywater à Prevention.

Prevention énumère également d’autres signes de neuropathie périphérique, comme des douleurs aiguës, des vertiges, une faiblesse musculaire, des problèmes d’estomac, un engourdissement des mains et des pieds, une transpiration excessive et une sensibilité au toucher. Il s’avère que les lésions nerveuses sont presque toujours irréversibles. Ceci dit, un dépistage précoce pourra aider à traiter les symptômes.

La maladie de Parkinson

Les problèmes provenant du système nerveux peuvent être à l’origine de nombreux troubles posturaux et troubles de l’équilibre. Par exemple, les personnes ayant reçu un diagnostic de sclérose en plaques (SEP), de maladie de Parkinson, d’accident vasculaire cérébral (AVC) ou d’autres troubles liés à l’ataxie (atrophie des cellules du cervelet) constatent souvent une difficulté à contrôler les musculaire des jambes et des bras. Cela entraîne une perte d’équilibre, une démarche perturbée ainsi qu’une dégradation de la posture, de la synchronisation des mouvements et de l’équilibre.

La maladie de Parkinson a un énorme impact sur l’équilibre et la coordination, car elle affecte la “substantia nigra”, cette partie du cerveau qui produit la dopamine. Elle nous permet d’effectuer des mouvements musculaires doux et coordonnés. “Dans la maladie de Parkinson, les cellules de la “substantia nigra” commencent à mourir. Lorsque cela se produit, les niveaux de dopamine sont réduits et lorsqu’ils ont chuté de 60 à 80 %, les symptômes de la maladie commencent à apparaître”, poursuit Healthline.

Tumeur cérébrale

N’allez surtout pas vous auto-diagnostiquer une tumeur cérébrale, d’autant plus qu’il existe de nombreuses autres explications à un manque d’équilibre qui peut très bien être dû à une multitude d’autres problèmes, comme tous ceux énumérés ci-dessus. Le cerveau est l’un des organes primordiaux qui fait fonctionner le corps ; il est en effet lié à notre système nerveux central. Certaines zones du cerveau sont responsables du mouvement et de la coordination. Ainsi, si une tumeur se trouve au “bon” endroit, elle peut affecter l’équilibre et provoquer des vertiges.

Le professeur Jamie Bogle, consultant associé principal à la Mayo Clinic Arizona, a déclaré à Prevention qu’un neurinome acoustique est l’exemple parfait de la façon dont une tumeur cérébrale peut affecter l’équilibre. Il se développe sur le nerf principal reliant les oreilles au cerveau et a donc un impact considérable sur les signaux d’équilibre dans l’oreille interne. Le neurinome acoustique est une des nombreuses autres tumeurs qui peuvent se développer dans différentes zones du cerveau et perturber l’équilibre et la coordination.

Le Syndrome de Ramsay Hunt

Selon la Clinique Mayo, le syndrome de Ramsay Hunt est également connu sous le nom d’herpès zoster oticus : les symptômes sont similaires à ceux du zona, à savoir une méchante éruption cutanée, mais ils comprennent également une faiblesse, une perte d’audition et une douleur à l’oreille. Toujours selon cette clinique, il peut affecter “les nerfs faciaux, auditifs et vestibulaires près d’une de vos oreilles”.

Qui est à risque ? WebMD explique que ce syndrome provient généralement d’un virus du zona qui affecte le nerf facial. En plus de tout cela, il a également un impact important sur l’équilibre et peut ainsi provoquer des vertiges ou des acouphènes.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X