Dépendance Aux Drogues FRA

Les 9 Dangers de l’Abus d’Antibiotiques

Les antibiotiques peuvent être un mal nécessaire, particulièrement si vous les utilisez pour vous débarrasser d’infections bactériennes, parasitaires ou fongiques. Mais si vous pensez que les antibiotiques combattent tous les rhumes, grippes ou autres virus, alors vous vous trompez ! Par exemple, les antibiotiques ne font aucun effet si vous souffrez d’une infection virale, comme la gastroentérite (grippe stomacale) ou la bronchite. En plus de ne pas combattre le virus, prendre des antibiotiques lorsque vous n’en avez pas besoin peut développer des résistances, ce qui rend votre corps résistant au traitement médicamenteux.

La résistance aux antibiotiques est un problème répandu dans la culture Nord-Américaine. Cela peut mener à des traitements plus onéreux, une immunité réduite, et mettre votre vie en danger si vous êtes malade.

Voici les 9 dangers les plus communs de l’abus d’antibiotiques…

1. Maladies plus longues

La résistance aux antibiotiques résulte de l’abus d’antibiotiques, ce qui signifie que quand vous avez besoin de ces antibiotiques pour vous soigner, ils peuvent ne pas fonctionner et ne pas éliminer les germes. Puisque les germes deviennent résistantes au traitement, vous pouvez rester malade plus longtemps que la normale.

2. Soins de santé plus onéreux

Parce qu’un traitement antibiotique ne sera plus suffisant pour soigner votre maladie si vous y êtes résistant, votre facture augmentera à cause de visites plus longues à l’hôpital et de médicaments plus coûteux.

3. Visites supplémentaires chez le médecin

Le plus vous utilisez d’antibiotiques pour traiter les rhumes, grippes ou autres infections virales, le plus ils deviendront inefficaces contre les infections bactériennes qu’ils sont censés traiter. Pour cette raison, vous devrez visiter votre médecin plus souvent pour traiter votre maladie.

4. Risque plus élevé de propager la maladie

Quand le corps humain devient résistant aux antibiotiques, les bactéries deviennent résistantes au traitement. Cela signifie que lorsque vous êtes malade, vous aurez plus de chance de propager la maladie à d’autres, mettant votre famille et vos collègues à risque.

5. Traitements alternatifs dangereux

Alternatifs, car les personnes résistantes aux antibiotiques devront souvent multiplier les traitements avant de trouver celui qui traitera le mal. Lorsque les antibiotiques de première intention ne sont pas efficaces, votre médecin devra vous prescrire des médicaments moins utilisés, certains avec des effets secondaires dommageables, pour traiter votre maladie.

6. Tests chers et coûts de santé indirects

Les coûts additionnels liés à la résistance aux antibiotiques peuvent doubler ou tripler lorsque le patient requiert des tests médicaux, des traitements, l`hospitalisation et l`absence au travail dus à l’incapacité à traiter la maladie correctement.

7. Prise incorrecte de médicaments

Les personnes résistantes aux antibiotiques ont également tendance à prendre leurs médicaments de façon incorrecte. Par exemple, Elles peuvent en prendre en excès ou pas assez si elles commencent à se sentir mieux. Ne pas terminer le traitement médicamenteux prescrit par le docteur peut ne pas tuer la bactérie en cause, et vous resterez malade. Au contraire, prendre trop de médicaments peut détruire les bactéries bénéfiques présentes dans le système digestif, en causant d’autres problèmes.

8. Abus de médicaments dangereux

Vous pouvez penser que c’est une bonne idée de garder les antibiotiques non utilisés et de les réutiliser plus tard ou de les transmettre à des amis ou de la famille. Mais sans un avis médical éclairé, vous pourriez mettre en péril votre santé ou celle d’un autre en prenant un médicament inapproprié pour cette maladie particulière.

9. Risquer votre vie et celle des autres

Dans de rares cas, la résistance aux antibiotiques peut causer des complications de santé sévères et la mort si les patients résistent au traitement, particulièrement chez les personnes souffrant d’immunité réduite, comme les personnes âgées, ou les personnes très malades (p. ex. cancer, SIDA).

Share This Article

X