Ce qu’il faut savoir sur la chirurgie d’ablation de la vésicule biliaire

La vésicule biliaire est une petite poche en forme de poire située derrière le foie, mais dont le rôle n’est pas négligeable. Cet organe est responsable du stockage de la bile (et d’autres fluides), que notre corps utilise pour décomposer les graisses et digérer les aliments. Malheureusement, il n’est pas rare que la vésicule biliaire pose des problèmes et cause des maladies.

Une affection de la vésicule biliaire peut être causée par un excès de cholestérol ou la présence de bilirubine dans la bile, entraînant une inflammation aiguë ou chronique ou des calculs dans la vésicule les voies biliaires. Ceci causera des symptômes très inconfortables ne laissant d’autre choix qu’une ablation de la vésicule biliaire, en chirurgie ouverte ou sous cœlioscopie. Voici 20 choses que vous devez savoir sur la procédure et les conséquences postopératoires…

1. Fonction de la vésicule biliaire

Healthline rapporte que, bien que la vésicule biliaire ne soit pas essentielle pour vivre, elle remplit tout de même une fonction assez importante. Ce petit organe digestif se trouve à côté de votre foie, et est relié à celui-ci par le « canal cholédoque ».

« Ce canal transporte la bile du foie à travers les canaux hépatiques, dans la vésicule biliaire et dans le duodénum — la première partie de votre intestin grêle », peut-on y lire. En résumé, votre vésicule biliaire sert à stocker la bile, et sans elle, il est un peu plus difficile pour votre corps de décomposer les aliments gras ou riches en fibres, précise le site.

2. Pourquoi retirer la vésicule biliaire ?

Healthline.com explique que vous devrez faire retirer votre vésicule biliaire si vous « avez tendance à développer des calculs biliaires douloureux », dépôts cristallisés souvent constitués de cholestérol, mais qui peuvent également contenir des sels de calcium et d’autres fluides corporels.

Ces calculs biliaires peuvent bloquer les voies biliaires de la vésicule ou du foie, provoquant infections et douleurs. Ils peuvent également entraîner une irritation de votre pancréas, conduisant à une pancréatite.

3. Les sources de problèmes de vésicule biliaire

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles votre vésicule biliaire peut vous causer des soucis. Statistiquement, les femmes ayant eu des enfants, en surpoids et/ou de plus de quarante ans sont plus susceptibles d’avoir des problèmes de vésicule biliaire. Le facteur génétique joue également un rôle prépondérant dans l’apparition de ces problèmes.

4. Symptômes d’affections de la vésicule biliaire

Quelques indicateurs clés peuvent signaler une inflammation de la vésicule biliaire pouvant mener in fine à son ablation. Les symptômes couramment observés lors de problèmes de vésicule biliaire comprennent des douleurs aiguës dans l’abdomen, des nausées, des vomissements, l’indigestion, la fièvre et la jaunisse.

5. L’ablation de la vésicule biliaire : la cholécystectomie

Si vous commencez à rencontrer des problèmes de vésicule biliaire tels que des calculs biliaires ou autres, vous devrez peut-être vous faire retirer votre vésicule biliaire.

Le terme médical officiel pour l’ablation de la vésicule biliaire est une « cholécystectomie ». Selon HealthGrades.com, cette opération est généralement réalisée sous anesthésie générale, le patient est donc endormi pendant la procédure.

6. L’opération chirurgicale est-elle fréquente ?

Si l’idée de vous faire retirer la vésicule biliaire vous rend nerveux, sachez que c’est « l’une des interventions de chirurgie générale les plus courantes dans le pays », ainsi que l’une des plus sûres, selon Prevention.

Les risques de complications lors de l’ablation de la vésicule biliaire sont inférieurs à 5 %, et la plupart seront des « problèmes non graves » tels que des saignements mineurs.

7. Des évaluations préopératoires et des analyses de sang auront lieu

Votre médecin vous demandera probablement une série de tests avant de trancher sur le besoin d’une cholécystectomie. Souvent, ces tests comprennent des analyses de sang et des radiographies. Un autre test préopératoire courant est une échographie ou un scanner HIDA qui nécessite l’injection d’un colorant permettant de mesurer le fonctionnement de votre vésicule biliaire et de vos voies biliaires.

8. Les chirurgiens généralistes effectuent la plupart des ablations de la vésicule biliaire

Selon HealthGrades.com, une cholécystectomie est une intervention chirurgicale qui sera effectuée par une équipe de chirurgie générale dans un hôpital ou un centre de chirurgie. Le chirurgien-chef de cette équipe sera probablement un spécialiste en chirurgie endoscopique, viscérale ou même bien souvent pratiquera la chirurgie générale. Tous ces chirurgiens sont qualifiés pour effectuer une ablation de la vésicule biliaire.

9. Comment se préparer à la chirurgie

Il existe plusieurs façons de se préparer à une cholécystectomie qui vous seront précisées par votre médecin. Les instructions exactes sur la façon de se préparer dépendront de lui, cependant, voici quelques directives courantes.

Il est souvent recommandé de prendre une douche la veille ou le matin de votre opération et votre chirurgien peut vous demander d’utiliser un savon antibactérien. Le médecin vous indiquera également le moment avant l’opération à partir duquel vous devrez arrêter de manger et de boire. Votre médecin peut également vous prescrire certains médicaments à prendre avant la chirurgie, notamment des anticoagulants ou des suppléments alimentaires.

10. Méthode de retrait : cholécystectomie ouverte

MedicineNet.com explique que ce type d’opération est pratiqué depuis plus de 100 ans et qu’il s’agit d’une « méthode sûre et efficace pour traiter les calculs biliaires symptomatiques, ceux qui provoquent des symptômes importants ».

Une cholécystectomie est l’ablation de la vésicule biliaire par une incision de 5 à 8 pouces (12 à 20 cm) dans l’abdomen. « Lors d’une cholécystectomie ouverte, l’incision part du dessous de vos côtes sur le côté droit et court jusqu’en dessous de votre taille », ajoute-t-il.

11. Méthode de retrait : cholécystectomie sous cœlioscopie

MedicineNet.com explique qu’une d’ablation de la vésicule biliaire en cœlioscopie est moins invasive. Cette technique permet aux médecins de voir à l’intérieur de votre corps, et l’opération est réalisée « à travers plusieurs petites incisions plutôt qu’à travers une grande incision », ajoute-t-il.

Au cours d’une procédure de cholécystectomie laparoscopique, il y a généralement quatre incisions impliquées, toutes de 1 pouce (2,5 cm) ou moins. La méthode ouverte sera préférée si l’inflammation est trop importante pour que la vésicule biliaire puisse être retirée par une petite incision.

12. Temps de convalescence : cholécystectomie ouverte

Dans le cas d’une opération ouverte, moins utilisée que la cœlioscopie de nos jours selon SELF, vous devrez peut-être rester à l’hôpital pendant une semaine environ. Vous devrez peut-être également éviter toute activité intense pendant un mois.

Cette méthode nécessite généralement un meilleur traitement de la douleur, et il pourrait y avoir une fuite de « liquide sanglant noirâtre » de l’incision, ce qui est normal selon cette même source. On pourra également vous poser des drains pour aider à éliminer ces fluides pendant votre convalescence, qui seront retirés généralement 2 à 4 semaines après l’opération. Une récupération complète peut prendre jusqu’à 8 semaines, selon cette source.

13. Temps de convalescence : cholécystectomie sous cœlioscopie

Parce que cette opération est moins invasive, vous pouvez espérer vous relever et reprendre vos activités habituelles plus rapidement que l’opération ouverte, apprend-on sur SELF. « La plupart des personnes qui subissent une cholécystectomie laparoscopique peuvent rentrer chez eux le jour même et peuvent reprendre une activité physique normale après une semaine », peut-on lire sur ce site.

Cependant, vous pouvez ressentir des « douleurs résiduelles » ainsi qu’un mal de gorge dû à l’intubation, prévient cette source. Vous pouvez également ressentir des nausées ou des vomissements et voir apparaître des ecchymoses autour des incisions, ajoute-t-il. « Dans l’ensemble, la récupération complète prend environ une à trois semaines », maintient-il.

14. Risques d’ablation de la vésicule biliaire : infection

Comme nous l’avons dit précédemment, les complications résultant d’une ablation de la vésicule biliaire sont peu courantes, mais ce n’est pas le cas de l’opération chirurgicale elle-même : celle-ci comporte ses propres risques.

Le NHS au Royaume-Uni explique qu’il existe un risque d’infection de la plaie, de fuite de bile dans l’estomac ou encore d’endommagement du canal cholédoque partant du foie.

15. Risques liés à l’ablation de la vésicule biliaire : saignements et caillots sanguins

Bien que très rare, l’ablation de la vésicule biliaire présente également un risque de saignement ou de la formation de caillots sanguins. Certains patients déjà sujets aux caillots sanguins, ayant connu une immobilisation prolongée ou atteints d’un cancer, risquent particulièrement de développer ces complications postopératoires.

Si vous faites partie de ces catégories à risque, vous devrez peut-être porter des bas de contention après l’opération pour empêcher la formation de caillots dans les jambes.

16. Informations sur la digestion

Bien que votre corps soit toujours capable de décomposer les aliments, vous devrez peut-être apporter quelques modifications à votre alimentation pour faciliter le processus de digestion, explique Everyday Health. Au lieu que la bile soit stockée, elle est déversée de manière continue dans votre intestin. « En théorie, cela signifie que vous ne digérerez pas aussi bien les aliments », peut-on lire sur ce cite.

Cela signifie que pendant les trois semaines suivant la chirurgie, votre médecin vous recommandera probablement de suivre un régime pauvre en graisses pour permettre à votre corps de s’adapter, ajoute cette source, qui note que 90 % des patients « reviennent à leur alimentation antérieure. »

17. Vos selles peuvent changer

Prevention explique que le changement dans le mélange biliaire peut entraîner des selles inhabituelles — du moins différentes de celles dont vous aviez l’habitude avant l’ablation.

« Donc, si vous mangez un repas riche en graisses, votre caca peut être un peu moins ferme — et cela peut être le cas pour la vie », lit-on sur ce site. Cela signifie également que vous devrez peut-être veiller à rester plus près des toilettes si vous envisagez de manger du fast food, riche en graisse, peut-on y lire.

18. Gérer les problèmes digestifs

Vous pourriez souffrir de problèmes digestifs persistants après l’ablation de votre vésicule biliaire, mais il existe des solutions, note Everyday Health. Vous pouvez, par exemple, être amené à prendre certains médicaments qui se lient à la bile, apprend-on sur ce site.

Vous devrez également apporter certains changements à votre mode de vie, comme adopter un régime pauvre en graisses (de façon permanente), en évitant les aliments frits, effectuer des repas plus petits, mais plus fréquents et éviter de manger un seul gros repas après avoir jeûné toute la journée, précise cette source.

19. Votre vésicule ne vous manquera peut-être pas du tout

Prevention indique que vous « n’aurez aucun indice de la disparition de votre vésicule biliaire » et que vous n’aurez pas de « douleurs fantômes », comme c’est le cas avec un membre amputé.

Des patients sur ce site témoignent vivre « parfaitement bien » sans vésicule biliaire et ne pas souffrir de complications à long terme. L’essentiel à retenir est que vous ne regretterez probablement pas l’opération qui vous a débarrassé des souffrances provoquées par un organe malade.

20. Appelez votre médecin si vous rencontrez des complications

Bien que les complications soient hautement improbables avec la chirurgie d’ablation de la vésicule biliaire, il est recommandé de contacter immédiatement votre médecin en cas d’alerte. On peut citer par exemple l’évanouissement, l’essoufflement, des signes d’infection ou des signes de caillot sanguin.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X