Causes courantes des spasmes oculaires

Nous avons tous ressenti cette sensation irritante de la paupière qui se met à trembler sans raison apparente. Bien que les spasmes oculaires ne durent généralement que quelques secondes ou minutes, dans certains cas, le site Healthline explique qu’elles « peuvent se produire par intermittence pendant plusieurs jours ».

Bien que les crispations de l’œil puissent être de nature inoffensive et indolore, vous vous demandez peut-être ce qui est à l’origine de leur déclenchement. Parmi les causes les plus courantes à connaître en voici huit.

1. Fatigue oculaire

De nos jours, la fatigue oculaire est l’une des principales causes des spasmes oculaires. Quelle en est la raison ? Notre surexposition aux écrans, qu’il s’agisse d’un ordinateur, d’un smartphone ou d’une tablette. Pour éviter cela, AllAboutVision.com recommande de suivre la règle des 20-20-20 : « Toutes les 20 minutes, détournez le regard de votre écran et laissez vos yeux se concentrer sur un objet distant (à au moins 20 pieds soit environ 6 mètres) pendant 20 secondes ou plus ».

En plus de la fatigue causée par les appareils numériques, le site indique que la fatigue oculaire peut également survenir lorsqu’une personne a besoin de lunettes ou, si elle en porte déjà, lorsqu’elle a besoin d’une nouvelle ordonnance. « Des problèmes de vision même mineurs peuvent épuiser vos yeux, provoquant des tremblements de paupières », explique la source. Il est donc important de programmer régulièrement des visites de contrôle auprès d’un optométriste.

2. Manque de sommeil

Une quantité insuffisante de sommeil peut non seulement entraîner des étourdissements et des changements d’humeur, mais elle peut également provoquer des spasmes oculaires. Bien que la National Sleep Foundation affirme que les personnes âgées de 26 à 64 ans devraient dormir environ 7 à 9 heures par nuit, de nombreuses personnes dorment moins longtemps.

Souvent, nos rythmes de vie effrénés sont à blâmer, ainsi que le stress (dont nous parlerons plus bas). Mais si vous voulez empêcher que se produisent les spasmes oculaires persistants, s’accorder une quantité suffisante de sommeil peut être la solution la plus simple.

3. Stress

Ah, le stress, un « adversaire » que beaucoup d’entre nous connaissent bien. Il a été lié à une variété de problèmes de santé graves, telles que les maladies cardiaques, la dépression et la maladie d’Alzheimer. Il est également la principale cause de spasmes oculaires.

Pour aider à lutter contre le stress, AllAboutVision.com suggère des remèdes efficaces tels que « le yoga, des exercices de respiration, passer du temps avec des amis ou des animaux de compagnie et s’accorder plus de temps de repos dans son emploi du temps ».

4. Consommation d’alcool et de caféine

Selon Shape, « de nombreux experts pensent que les stimulants de la caféine et/ou les propriétés relaxantes de l’alcool peuvent provoquer des tremblements de l’œil, surtout lors d’une consommation excessive ».

En ce qui concerne la consommation de caféine, essayez de la limiter à environ une tasse de café par jour et d’éliminer celle du chocolat et de soda caféiné. La consommation d’alcool, quant à elle, peut être en revanche complètement interrompue pendant une semaine ou deux afin de voir si les spasmes oculaires s’atténuent.

5. Sécheresse oculaire

Les spasmes oculaires peuvent également résulter d’une sécheresse oculaire, un état qui survient en raison d’une « évaporation excessive des larmes ou d’un écoulement insuffisant de larmes », explique BetterVisionGuide.com.

AllAboutVision.com indique que la sécheresse oculaire est plus fréquente chez les personnes de plus de 50 ans, ainsi que chez celles qui « utilisent des ordinateurs, prennent certains médicaments (antihistaminiques, antidépresseurs, etc.), portent des lentilles de contact et consomment de la caféine et/ou de l’alcool ». Souvent, le simple fait d’appliquer des gouttes pour les yeux peut atténuer les tremblements de l’œil causés par la sécheresse oculaire.

6. Irritation des yeux

Dans certains cas, les spasmes oculaires peuvent être de nature plus sévère, provoquant la fermeture complète de la paupière. Selon la National Library of Medicine des États-Unis, ces types de crispations sont souvent le résultat d’une irritation à la surface de l’œil (la cornée) ou de la conjonctive qui sont les « membranes qui recouvrent la face interne des paupières ».

BetterVisionGuide.com ajoute que les lumières vives ou la pollution de l’air peuvent également provoquer des irritations. Et bien qu’il puisse être tentant de se frotter les yeux pour tenter de soulager cette irritation, le site met en garde : « Se frotter les yeux peut exacerber cette irritation ».

7. Carences nutritionnelles

Les spasmes oculaires peuvent également indiquer que vous ne consommez pas suffisamment certains nutriments, le plus souvent du magnésium. Essayez d’augmenter votre apport en consommant plus d’aliments riches en magnésium tels que les épinards, les amandes et l’avoine.

Si les spasmes oculaires persistent, cependant, il est recommandé de faire une analyse de sang pour vérifier le taux de magnésium. Dans certains cas, un complément de magnésium peut être plus efficace pour augmenter votre apport.

8. Troubles du système nerveux

Dans de rares cas, un spasme oculaire peut être un indicateur d’une affection sous-jacente plus grave, telle qu’un trouble du système nerveux comme la paralysie de Bell, la maladie de Parkinson ou le syndrome de Gilles de la Tourette.

Si les autres remèdes suggérés s’avèrent inefficaces et que le spasme oculaire persiste, il est recommandé de prendre immédiatement rendez-vous avec un médecin pour diagnostiquer l’éventuelle présence de troubles du système nerveux.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X