Menstruation FRA

8 facteurs qui perturbent vos règles

Les épisodes de boutons, la lourdeur et les inconvénients qui viennent avec les règles n’ont rien de nouveau. Si vos règles sont cependant constamment erratiques ou absentes, les gynécologues du centre médical de l’Université de New York signalent que votre corps pourrait essayer de vous dire que quelque chose ne va pas – du stress à trop d’exercice, voici 8 facteurs qui peuvent perturber votre cycle menstruel…

1. Stress

Nous blâmons le stress pour tout, mais il s’avère que des périodes de stress élevé peuvent perturber la reproduction, règles inclues. Des recherches du département d’épidémiologie reproductive du collège de Médecine de l’Université d’Ohio ont découvert que les femmes stressées doublent leur chance de stérilité et de cycles menstruels irréguliers.

2. Surpoids

Si vous êtes en surpoids ou obèse, vos niveaux d’œstrogène sont probablement plus élevés que la moyenne. Des niveaux élevés d’œstrogènes peuvent causer l’épaississement de l’endomètre tout en interrompant la libération d’ovules par les ovaires, ce qui explique les règles lourdes, erratiques et longues des femmes en surpoids. Mais vous pourriez ignorer que la production excessive d’œstrogènes sur le long-terme, augmente le risque de cancer de l’endomètre. Parlez-en à votre médecin.

3. Maigreur

Le revers de la médaille a lieu chez les femmes trop maigres – le corps ne produit pas assez d’œstrogènes pour produire l’endomètre nécessaire aux règles. Les scientifiques médicaux de l’hôpital de Sentara Leigh en Virginie affirment que les femmes qui perdent beaucoup de poids peuvent avoir des règles légères, erratiques ou absentes, et recommandent de donner au corps quelques mois, pour se régulariser de lui-même. Si ces problèmes de règles persistent au-delà, consultez votre médecin.

4. Pesticides

Nous avons été avertis des dangers des pesticides présents dans nos viandes, fruits et légumes pour de nombreuses raisons. Un corps scientifique du National Institute of Environmental Health Sciences (NIEHS) affirme que les pesticides peuvent imiter les hormones, entrer en compétition et interférer avec la production d’hormones et endommager le système endocrinien chez plus de 60% des femmes qui ont vécu sur des fermes utilisant des pesticides, ou ont travaillé avec des pesticides.

5. Vieillesse

La ménopause signale la fin de votre cycle menstruel, mais qu’en est-il de la période entre deux ? Parce que votre production d’hormones (tels les œstrogènes) diminue, votre cycle se modifie – causant des règles plus ou moins fréquentes, des taches, des sautes d’humeur, des envies et des flux abondants.

6. Exercice intense

Vous avez sans doute déjà entendu parler des danseuses étoile, des patineuses professionnelles ou des marathoniennes qui n’ont pas de règles (une maladie appelée aménorrhée, qui affecte la densité osseuse). Tous les sports athlétiques de haut niveau peuvent perturber la production d’hormones sexuelles si vous avez un faible poids corporel ou vous entrainez de manière extrême. Selon une étude Brésilienne, environ la moitié des femmes sportives ont un cycle menstruel perturbé (même légèrement) et un tiers des femmes sportives souffrent d’aménorrhée. Si vous commencez à vous exercer de manière poussée, vos règles peuvent devenir irrégulières. Si vos règles sont absentes pour plusieurs mois d’affilée, une visite chez le docteur est conseillée.

7. Manque de sommeil

Les femmes qui ont des heures de travail irrégulières, souffrent de manque de sommeil et de règles irrégulières pour une bonne raison. Les recherches sur le sommeil de la clinique Ochsner de Louisiane, montrent une corrélation directe entre le cycle de sommeil et les niveaux d’hormones sexuelles et de mélatonine, qui affectent l’ovulation et la menstruation.

8. Médicaments sous ordonnance

Si vous souffrez d’une maladie auto-immune (p.ex. le lupus) ou de la thyroïde, vous pourriez remarquer des changements dans vos règles dus aux médicaments sous ordonnance. Les médicaments qui affectent les niveaux hormonaux (p.ex. antipsychotiques ou stéroïdes) peuvent causer un déséquilibre, particulièrement les hormones sexuelles, perturbant votre cycle et sa régularité, selon une étude de 2011 publiée dans The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism.

X