Santé Des Femmes FRA

6 signes de chamboulement hormonal chez les femmes

Les hormones féminines affectent des tas de choses : humeur, énergie, peau, cheveux… C’est pourquoi des troubles de santé inattendus, même s’ils semblent triviaux, peuvent souvent signaler un dérèglement hormonal…

1. Perte de cheveux

Selon l’American Hair Loss Association, l’hormone dihydrotestostérone (DHT), un produit dérivé de la testostérone (hormone masculine) peut entraîner des ravages dans les follicules capillaires.

Chez les femmes, la perte de cheveux, le cuir chevelu dégarni, et le changement de texture ou de volume peuvent être des signes d’excès de DHT, ou de la présence d’hormones androgènes dans votre corps. Une carence en progestérones et en œstrogènes entraîne souvent la perte de cheveux ou les cheveux clairsemés au sommet du crâne.

hair loss 5

2. Faible libido

La Mayo Clinic met en évidence la perte de la libido comme l’indicateur principal de déséquilibre hormonal chez les femmes. Souvent, une faible libido commence par des troubles du sommeil (insomnie), qui peuvent réduire les concentrations hormonales.

Les femmes peuvent connaître une libido affaiblie due à des changements hormonaux durant la grossesse, juste après la naissance (durant l’allaitement), durant la transition vers la ménopause, et durant des périodes de stress et de fatigue extrêmes.

sex drive 2

3. Humeur

Web MD affirme que la concentration en œstrogènes est étroitement liée aux troubles de l’humeur comme la dépression, l’irritabilité, l’anxiété, les pleurs et les sautes d’humeur chez les femmes. Une carence en œstrogènes peut même entraîner une dépression postpartum chez les nouvelles mamans.

Les œstrogènes affectent particulièrement le centre émotionnel du cerveau. Un déséquilibre en œstrogènes peut modifier la sécrétion d’endorphines par le cerveau (composé affectant la bonne humeur). Des changements de niveaux d’œstrogènes peuvent également altérer les récepteurs à la sérotonine et même entraîner des dégâts nerveux.

Mood Swings

4. Poids

La prise ou la perte soudaine et inexpliquée de poids chez la femme est un autre signe de déséquilibre hormonal. La Dr. Lena Edwards, directrice du centre Balance Heath and Wellness Center à Lexington, dans le Kentucky, affirme que les hormones peuvent affecter l’appétit, les fringales, le métabolisme et la distribution pondérale.

Par exemple, l’apparition soudaine de seins lourds peut signifier un déséquilibre en œstrogènes, tandis que l’apparition subite d’un petit bedon peut indiquer une résistance à l’insuline.

weight

5. Qualité du sommeil

Le sommeil d’une femme peut être affecté par le stress et l’environnement. Cependant, la National Sleep Foundation affirme que plusieurs autres facteurs comme la grossesse, la ménopause et les règles peuvent avoir un impact sur le sommeil.

Toutes les femmes connaissent des poussées de progestérone et d’œstrogène au cours de leur vie, parfois au cours d’un même mois. Par exemple, une baisse de la concentration de progestérones peut induire de l’insomnie, tandis que les niveaux d’œstrogènes peuvent entraîner un sommeil perturbé par des poussées de transpiration et des changements de température.

Insomnia

6. Fatigue

Des changements importants de niveaux d’énergie ne devraient pas être ignorés. En effet, une étude du collège de médecine de la Mayo Clinic à Rochester, dans le Minnesota, affirme que les dérèglements hormonaux (et les troubles de la thyroïde) peuvent causer des problèmes pour sortir du lit même chez les femmes les plus énergétiques.

Si vous vous sentez soudain complètement vidée d’énergie sans raison, demandez à votre médecin de vérifier vos niveaux hormonaux. Ce pourrait être le résultat de fluctuations d’hormones surrénales, de progestérones, d’œstrogènes, d’insuline ou d’hormones thyroïdiennes.

exhaustion fatigue

Share This Article

X