ronflement FRA

6 Les ronflements qui peuvent vous réveiller la nuit

Le ronflement est quelque chose qui afflige nombre d’entre nous, que nous soyons le ronfleur ou celui qui couvre ses oreilles pour ne pas l’entendre. Cependant, il n’y a pas que ce bruit de scie qui accompagne le ronflement qui ne soit pas le bienvenu. Le ronflement peut indiquer un problème de santé ou des éléments du style de vie qui devraient être modifiés.

Bien que de nombreuses personnes acceptent le ronflement pour ce qu’il est, il y a certaines choses à ne pas oublier et qui pourraient le réduire ou l’éliminer. Ignorer un problème grave de ronflement ne se limite pas à rendre fous les habitants de la maison. Cela pourrait être un signe avant-coureur. Voici six faits liés aux ronflements et qui sont peu connus…

1. Le ronflement est souvent accompagné d’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil est une maladie grave qui peut stopper votre respiration pendant une certaine période de temps lorsque vous dormez, surtout quand vous êtes sur le dos. Le passage dans votre gorge peut se fermer durant plus de 10 secondes. Ce qui vous réveille et réduit la qualité globale de votre sommeil.

La Clinique Mayo note qu’il existe plusieurs formes d’apnée du sommeil, et que « l’apnée du sommeil obstructive » est la plus commune. Elle est causée par les muscles de la gorge détendus qui se ferment. Il y a également une forme appelée « syndrome d’apnée du sommeil complexe » qui correspond à une obstruction provoquée par des signaux inappropriés du cerveau aux muscles respiratoires.

Snoring

2. L’alcool augmente le ronflement

Web MD note que puisque le ronflement est causé par la détente des muscles de la gorge (le son provient de la vibration du voile du palais), vous devriez éviter de boire 3 heures avant d’aller vous coucher. Men’s Health Tips affirme que le ronflement est aussi dû à la décrue de la demande d’oxygène par le corps durant la nuit.

Le site internet note également que la respiration devient plus difficile la nuit, car nous inspirons l’air avec moins de vigueur. Un facteur appelé « résistance inspiratoire » (la difficulté du corps d’attirer l’air dans les poumons durant le sommeil) est quatre fois plus important chez les personnes qui ronflent par rapport à ceux qui ne ronflent pas. Même une quantité modérée d’alcool avant de dormir peut doubler cet effet, ce qui veut dire que ces ronfleurs ont 8 fois plus de résistance respiratoire lorsqu’ils dorment par rapport à leur état éveillé, ajoute le site.

drinking 2

3. Déficit de l’attention chez les enfants et ronflement

Les enfants ne sont pas vraiment sujets au ronflement. En fait, un ronfleur typique est souvent un homme d’âge moyen. Bien que le ronflement (accompagné d’apnée du sommeil) puisse causer un tas de problèmes chez les adultes comme la perte de mémoire et l’hypertension, il peut également augmenter le risque de trouble de déficit de l’attention chez les enfants.

Un article de 2012 posté en ligne par le New York Times notait que les problèmes de sommeil pourraient être coupables de certains cas de déficit de l’attention. Le blog note que les cas diagnostiqués de trouble du déficit de l’attention sont en augmentation, et qu’ils pourraient en fait être des troubles du sommeil cachés (le manque de sommeil peut entraîner un enfant à avoir des sautes d’humeur et de la nervosité, l’effet inverse que chez les adultes). Cela pourrait mener à des prescriptions de médicaments qui pourraient empirer le problème, note le blog.

Child Sleeping

4. Vous ne ronflez pas autant dans l’espace

Si vous voulez passer une bonne nuit de sommeil silencieuse, vous devriez peut-être vous porter volontaire à un programme spatial à destination de Mars. Medical Daily explique que le manque de pesanteur au-delà de la stratosphère entraîne une réduction drastique du ronflement, puisqu’il n’y a rien pour repousser vos tissus mous (langue et palais) vers les voies respiratoires.

Cette information provient d’une véritable étude sur les habitudes de ronflement des astronautes, qui a montré que malheureusement, de retour sur terre, les astronautes recommençaient immédiatement à ronfler, parfois encore plus qu’avant. Cependant, si vous parvenez à construire une pièce sans pesanteur chez vous, l’effet sera le même !

Space Sleeping

5. Le ronflement peut affecter le poids de naissance d’un bébé

Medical Daily affirme également que les femmes enceintes qui ronflent 3 nuits ou plus par semaine ont plus de risque de donner naissance à un bébé qui seront en dessous du poids normal à la naissance tout en augmentant le risque d’accouchement par césarienne.

Ces découvertes effectuées par le système de santé de l’Université du Michigan relèvent que certaines femmes commencent à ronfler lorsqu’elles sont enceintes, ce qui indique un risque accru d’hypertension et de pré-éclampsie, une maladie potentiellement mortelle qui peut toucher jusqu’à 5 % des femmes enceintes. Elle peut passer inaperçue jusqu’au début de l’accouchement.

pregnant sleep

6. Le ronflement peut endommager l’audition

C’est exact, certains ronfleurs font tant de bruit durant la nuit que leurs partenaires pourraient finir partiellement sourds. Bien que des boules Quies puissent aider, les ronflements peuvent atteindre plus de 90 décibels (l’équivalent d’une perceuse ou d’un marteau-piqueur).

Il n’y a pas que le pauvre partenaire qui souffrira de déficience auditive. Si vous ronflez très fort, vous pourriez également souffrir vous même de dégâts auditifs, notent certains experts. En effet, une étude de l’Institut National de la Santé a démontré que des partenaires sentimentaux avaient plus de risque de développer une déficience auditive (habituellement dans l’oreille exposée au bruit) en raison d’un compagnon ou d’une compagne qui ronfle bruyamment.

snoring 1

Share This Article

X