Santé de la peau FRA

12 troubles cutanés les plus communs chez les adultes

La peau est l’un des organes les plus volumineux et les plus complexes du corps. Les adultes peuvent souffrir d’une variété importante de dermatoses aux symptômes et à la sévérité variés. La cause de maladies cutanées adultes peut être génétique (héréditaire), infectieuse, dégénérative ou allergique. Une majorité des troubles cutanés adultes sont bénins, mais certains peuvent être mortels. Certains autres peuvent nécessiter l’intervention d’un dermatologue (un spécialiste dans le traitement des maladies cutanées) pour un traitement médicamenteux, des procédures mineures de cabinet ou des interventions chirurgicales.

Les 12 maladies cutanées les plus communes chez les adultes sont…

1. Acné

L’acné n’est pas uniquement réservée aux adolescents et est la maladie cutanée la plus courante chez les adultes, en particulier chez les femmes. La plupart des individus développent de l’acné en tant qu’adolescents et celle-ci subsiste à l’âge adulte. Une minorité d’individus peuvent développer de l’acné pour la première fois à l’âge adulte. L’acné est caractérisée par des pores obstrués par des huiles et de la peau morte et peut être accompagnée ou non d’inflammation. Elle peut être constituée de points blancs, points noirs, papules, pustules, kystes et/ou nodules profonds.

L’acné est fortement liée à des facteurs d’hérédité, mais peut empirer à cause de déséquilibres hormonaux, du stress, de produits de soin de la peau et des cheveux, d’effets secondaires de la prise de médicaments ou de troubles médicaux non diagnostiqués. La plupart des traitements de l’acné sont topiques. Les traitements oraux ou systémiques sont réservés aux cas d’acné sévères et peuvent être utilisés en combinaison avec des traitements topiques. Finalement, les cas d’acné sévère résistants à la combinaison de traitements oraux et topiques peuvent être traités par de petites interventions de cabinet.

acne breakout skin

2. Eczéma

L’eczéma, aussi appelé la dermatite atopique, est une maladie cutanée courante chez les adultes. L’American Academy of Dermatology estime qu’1 à 3% des adultes souffrent de cette maladie. La plupart des individus développent cette maladie durant l’enfance ou l’adolescence, et celle-ci persiste à l’âge adulte. Moins souvent, elle se développe pour la première fois à l’âge adulte. L’eczéma est caractérisé par des plaques de peau enflammées, rouges, sèches et qui démangent. Ces plaques peuvent survenir partout sur le corps, mais les zones les plus touchées sont les coudes, les mains et les plis de la peau.

L’eczéma a de forts liens génétiques et est souvent associé à l’asthme et au rhume des foins (rhinite allergique). Il est estimé qu’environ 70% des individus diagnostiqués avec de l’eczéma ont des antécédents familiaux d’eczéma, d’asthme ou de rhume des foins. L’eczéma n’est pas contagieux. Il n’a pas de remède, mais peut être contrôlé à l’aide de crèmes et onguents de stéroïdes topiques, antihistaminiques oraux et immunosuppresseurs (médicaments qui empêchent le système immunitaire de réagir de manière exagérée). Les cas d’eczéma particulièrement persistants peuvent être traités par photothérapie ou luminothérapie.

itchy

3. Urticaire

L’urticaire est représentée par des bosses rouges à bords nets qui apparaissent subitement à la surface de la peau. L’American College of Allergy, Asthma, and Immunology estime que la maladie affecte environ 20% des individus à un moment donné de leur vie. L’urticaire peut survenir sur n’importe quelle zone du corps. Les éruptions peuvent démanger, piquer et brûler. Les éruptions d’urticaire se décolorent en blanc lorsqu’elles sont pressées. Elles peuvent varier en taille de petites à géantes, et peuvent également fusionner pour former une grande masse.

L’urticaire est généralement attribuée à une réaction allergique à certains médicaments, aliments ou additifs alimentaires ; mais elle peut également être causée par une infection bactérienne (à streptocoques) et par des facteurs physiques comme le rhume, l’exercice ou l’exposition au soleil. Les poussées d’urticaire sont habituellement aigües (durée < 6 semaines), mais peuvent être chroniques (durée > 6 semaines). Parce que les substances chimiques appelées histamines déclenchent les nombreux symptômes de l’urticaire, les antihistaminiques peuvent soulager de manière efficace.

itchy

4. Vitiligo

Le vitiligo est une dermatose commune chez les adultes, lorsque les individus perdent les pigments, ou la mélanine, de leur peau. Les mélanocytes sont les cellules de la peau responsables de la production de pigments. Le vitiligo est caractérisé par l’apparition de plaques cutanées dépigmentées et blanches dues à la perte de mélanocytes. Il affecte habituellement des zones de la peau exposées au soleil comme les mains, le visage, les bras et les pieds.

La cause exacte du vitiligo est toujours inconnue, mais il serait probablement dû à une maladie auto-immune. Auto-immun fait référence au corps qui s’attaque lui-même. Le National Institute of Arthritis and Musculoskeletal and Skin Diseases estime que jusque 30% des individus diagnostiqués avec cette maladie ont un membre de la famille souffrant de la même maladie. Le vitiligo ne peut être guéri et le traitement est exclusivement d’ordre cosmétique. Les options de traitement peuvent inclure des stéroïdes topiques, des onguents contenant des immunomodulateurs (des produits chimiques qui interfèrent avec la réaction immunitaire), de la luminothérapie à rayons UV ou la dépigmentation du reste du corps.

shutterstock_148632053

5. Psoriasis

Le psoriasis est une maladie cutanée chronique chez les adultes qui se caractérise par des plaques de peau épaisses et rougeâtres recouvertes d’écailles blanches ou argentées. Habituellement, les nouvelles cellules de la peau se forment en plusieurs semaines, mais dans le cas du psoriasis, les nouvelles cellules se forment en quelques jours. Cette croissance accélérée de la peau peut entraîner l’accumulation de cellules mortes qui mène à ces plaques épaisses et rouges caractéristiques de la maladie. L’American Academy of Psoriasis estime qu’environ 7,5 millions d’Américains souffrent de psoriasis.

La cause exacte du psoriasis est inconnue, mais il serait probablement causé par une réaction auto-immune. (référence au corps qui s’attaque lui-même). Les plaques de psoriasis apparaissent habituellement sur les coudes, les genoux, le cuir chevelu et le bas du dos. Le psoriasis n’a pas de remède, mais peut être traité efficacement à l’aide de thérapies topiques, de luminothérapie et de médicaments pris par voie orale, par injection ou par intraveineuse pour réprimer le système immunitaire.

Psoriasis

6. Rosacée

La rosacée ou couperose est une dermatose des adultes caractérisée par des rougeurs chroniques du visage. Elle survient le plus fréquemment sur le nez, le menton, les joues et le front. Elle affecte moins souvent les yeux. La National Rosacea Society estime que 16 millions d’Américains souffrent de cette maladie. Une peau épaissie, des pustules (boutons remplis de pus) et l’élargissement de minuscules vaisseaux sanguins dans le visage peuvent accompagner la rosacée. L’alcool, les liquides chauds et les plats épicés peuvent précipiter les rougeurs de la rosacée.

La cause exacte de la rosacée est inconnue. Il existe quatre sous-types de rosacée. Les facteurs de risque de la rosacée incluent l’âge (30 à 50 ans), la peau claire, l’origine celte ou scandinave, le genre féminin, et les antécédents familiaux de la maladie. Elle survient de manière cyclique et est caractérisée par des poussées. Il n’existe pas de cure de la rosacée, mais les symptômes peuvent être minimisés par des traitements, y compris des médicament topiques et oraux. Le laser peut être utilisé pour traiter l’élargissement des vaisseaux sanguins du visage.

rosacea 6

7. Pied d’athlète

Le pied d’athlète, ou intertrigo inter-orteils (tinea pedis) est une infection de la peau par des champignons fréquente chez les adultes. Des fissures et crevasses douloureuses, de la peau squameuse et qui se détache entre les orteils ou les côtés du pied sont les caractéristiques principales de cette maladie. Le pied d’athlète démange ! D’autres symptômes incluent une sensation de brûlure ou de piqure dans la zone et des cloques qui suintent et forment des croûtes. Le pied d’athlète peut être une infection chronique qui revient fréquemment.

Le pied d’athlète est propagé par contact direct dans des zones humides comme des douches, vestiaires et piscines. Il est le plus souvent causé par le champignon Tricophyton rubum, qui prolifère dans des zones humides et chaudes. Selon l’American Academy of Dermatology, le tinea pedis est la dermatomycose la plus commune dans les pays développés. Des antifongiques topiques en vente libre ou sous ordonnance sont le traitement principal du pied d’athlète. Des antifongiques oraux peuvent être considérés pour les cas de tinea pedis particulièrement résistants.

shutterstock_108856868

8. Verrues

Les verrues sont une maladie cutanée commune chez les adultes, causées par le papillomavirus humain (PVH). Il existe plus de 100 types de PVH. Les verrues sont une maladie ancienne et ont été découvertes sur des momies vieilles de 3000 ans. Elles ont la couleur de la peau, un air rugueux, et peuvent être plates ou en forme de dôme. Les verrues affectent communément les doigts, les mains, les bras et les pieds. Moins souvent, elles affectent les parties génitales. Chez les femmes, les verrues génitales peuvent entraîner un cancer du col de l’utérus.

Les verrues sont bénignes (non cancéreuses) et indolores. Elles sont contagieuses et se transmettent par contact direct, ou via relations sexuelles dans le cas des verrues génitales. Les verrues peuvent éventuellement se résoudre sans traitement, mais cela peut prendre des mois voire des années. Utiliser des médicaments topiques en vente libre ou un traitement à l’azote liquide peut accélérer la guérison des verrues. Les médecins peuvent traiter les verrues en utilisant une variété de méthodes comme médicaments topiques, congélation (cryothérapie), brûlure (électrochirurgie), ablation (excision), lasers et peelings chimiques.

Upward Curvature of Nails

9. Molluscum pendulum

Les molluscum pendulum, acrochordons ou polypes fibroépithéliaux sont des formations tumorales cutanées bénignes. Elles ont habituellement la couleur de la peau ou sont légèrement plus foncées et pendent de la peau par des pédicules. Les acrochordons peuvent affecter les paupières, le cou, la poitrine, le dos, les aisselles, le dessous des seins et l’aine. Ils sont plus fréquents chez les femmes et les personnes âgées. Les individus peuvent avoir d’un à une centaine d’acrochordons.

Presque tout le monde développera un acrochordon à un moment donné de sa vie. Ils sont complètement bénins (non cancéreux) et ne deviendront pas cancéreux s’ils ne sont pas traités. Les acrochordons ne sont pas contagieux. Ils tombent parfois de manière spontanée, mais la plupart persistent lorsqu’ils sont formés. Le traitement des acrochordons peut inclure l’azote liquide (cryothérapie), étrangler sa base à l’aide d’une suture, la brûlure (électrocautérisation) ou l’ablation (excision) avec des ciseaux. Retirer des acrochordons n’encouragerait pas d’autres à se développer.

shutterstock_38527096

10. Points de beauté

Les points de beauté ou névus mélanocytaires sont des excroissances cutanées très fréquentes. Ils apparaissent souvent sous forme de taches brunes ou noires et peuvent affecter le corps entier. Ils peuvent être lisses, ridés, plats ou bombés, et avec croissance ou non de poils. Les points de beauté représentent des amas de cellules pigmentées appelées mélanocytes. Ils peuvent apparaître durant l’enfance, l’adolescence ou l’âge adulte. Presque tous les adultes ont des points de beauté, entre 10 et 40 sur le corps.

La majorité des points de beauté sont bénins (non cancéreux), mais ils peuvent parfois se transformer en mélanome (la forme de cancer de la peau la plus agressive). Des points de beauté suspects peuvent indiquer un mélanome, donc chacun devrait faire examiner les formes asymétriques, les bords irréguliers, les changements de couleur, les diamètres plus importants que 6 millimètres, et les changements évolutifs. Les points de beauté qui sont douloureux, démangent, brûlent, suintent, saignent ou présentent tout changement mentionné ci-dessus devraient être immédiatement examinés par un dermatologue.

mole exam 3

11. Zona

Le zona, aussi appelé herpès zoster, est une éruption virale commune chez les adultes plus âgés. Il survient lorsque le virus de la varicelle dormant est réactivé dans le tissu nerveux. Les symptômes précoces incluent douleur ou fourmillements sur un côté du corps ou du visage suivi par une éruption rouge et vésiculeuse. L’éruption survient sur un côté du corps et ne croise presque jamais la ligne médiane. L’éruption se résout habituellement en 2 à 4 semaines.

Le zona n’a pas de cure, mais un traitement hâtif peut accélérer la guérison et réduire le risque de complications. Les médicaments antiviraux oraux sous ordonnance sont le traitement de première ligne du zona. La douleur, qui peut être sévère, peut être traitée à l’aide d’agents d’engourdissement, de narcotiques, de stéroïdes, d’anticonvulsifs et même d’antidépresseurs. Les complications communes du zona incluent des infections cutanées et de la névrite post-zostérienne. La névrite post-zostérienne représente une douleur nerveuse chronique après la guérison du zona et se développe chez 20 à 30% des individus.

Shingles

12. Boutons de fièvre

Les boutons de fièvre sont de petites cloques douloureuses remplies de liquide qui apparaissent sur ou autour de la bouche et du nez. Ils représentent une infection virale commune causée par le virus de l’herpès simplex (VHS). Les symptômes initiaux sont une démangeaison et des fourmillements locaux. Ces symptômes sont suivis par une éruption de cloques, souvent rassemblées en amas. Une fois que les cloques se rompent, elles forment une croûte et guérissent sans cicatrice. Les boutons de fièvre prennent habituellement 2 à 4 semaines pour guérir.

Les boutons de fièvre sont contagieux et se propagent de personne en personne par contact direct, comme une embrassade. Les individus peuvent même transmettre le VHS sans avoir de bouton de fièvre visible. Les facteurs déclencheurs des boutons de fièvre sont le stress, l’exposition au soleil, la fièvre, la fatigue, l’infection virale et les changements hormonaux (comme les règles chez les femmes). Il n’y a pas de remède aux boutons de fièvre, mais le traitement à l’aide de crèmes en vente libre et de médicaments antiviraux oraux sur ordonnance peut accélérer le processus de guérison.

Cold Sores
X