Sommeil FRA

10 Causes Médicales de la Transpiration Nocturne

Les sueurs nocturnes sont un phénomène très courant. La transpiration pendant le sommeil se réfère à tout type de transpiration excessive qui vous fait vous lever les mains moites et le corps couvert de sueur. Cependant, dans la plupart des cas les sueurs nocturnes ne sont pas attribuées au port excessif de vêtements chauds pendant la nuit, ou encore au changement de température dans votre chambre.

Voici les dix causes médicales les plus communes de sueurs nocturnes …

1.Ménopause

Si vous êtes une femme d’un certain âge (entre la quarantaine et la cinquantaine), votre transpiration nocturne pourrait être attribuée à la ménopause ou pré-ménopause. Les sueurs nocturnes sont fréquentes au cours de la transition vers la ménopause, ceci dû au fait que les niveaux d’hormones fluctuent et le corps tente de s’adapter à ces changements. Cependant, les hommes, les jeunes femmes et les enfants peuvent également éprouver des sueurs nocturnes dues à un déséquilibre hormonal s’ils souffrent de phéochromocytome, un trouble de la glande surrénale.

2.Médicaments

La transpiration nocturne est souvent un effet secondaire de certains médicaments. Par exemple, les médicaments contre la dépression – comme les antidépresseurs tricycliques et les inhibiteurs de recapture de la sérotonine (ISRS) – sont souvent la cause des sueurs nocturnes chez les personnes qui en prennent. Dans ce cas, il sera sans doute nécessaire que vous essayiez plusieurs options de médicaments (sous le contrôle de votre médecin) avant de tomber sur le remède magique aux moindres effets secondaires.

3.Tuberculose

Jadis, la tuberculose était la cause la plus fréquente de sueurs nocturnes. Cette maladie potentiellement mortelle est très contagieuse et peut causer des sueurs nocturnes sévères.

4.Abcès

Les infections bactériennes, les abcès graves comme les furoncles, les amygdales et la diverticulose- sont toutes des sources communes de transpiration nocturne. Dans ces cas-là, vous transpirez car votre corps tente de combattre la source de l’infection.

5.SIDA

Les personnes infectées par le virus du sida (ou VIH) pourraient expérimenter des épisodes de transpiration nocturne si sévère et si abondante que leurs couvertures et draps de lits seront couverts de sueur au réveil.

6.Médicaments contre les migraines

Des médicaments comme l’aspirine ou le paracétamol utilisé contre les migraines ou la fièvre peuvent parfois causer des épisodes de transpiration nocturne, ainsi que des rougeurs de la peau sur le cou et le visage.

7.Cancer

La transpiration nocturne est aussi un signe d’alerte précoce de certains types de cancer, le lymphome étant le plus commun. C’est une forme de cancer qui frappe les cellules du système lymphatique. La transpiration diffuse nocturne est souvent accompagnée de fièvre et d’une perte de poids drastique.

8.Problèmes neurologiques

Les problèmes neurologiques tels que la neuropathie autonome et la maladie de Parkinson peuvent rendre les patients sujets à des sueurs nocturnes. Les nerfs endommagés qui résultent de ces maladies transmettent des signaux erronés vers les glandes sudoripares (de façon directe ou indirecte), les conduisant à une surcharge de travail de laquelle résulte la transpiration nocturne perfuse.

9.Hyperhidrose chronique

L’hyperhidrose idiopathique ou transpiration excessive est une condition médicale caractérisée par la production excessive de sueur par le corps. C’est une maladie chronique, même si aucune cause médicale n’y est liée, mis à part des facteurs génétiques et antécédents familiaux.

10.Hypoglycémie

Ceux qui souffrent d’hypoglycémie (faibles niveaux de glucose dans le sang) peuvent éprouver des sueurs nocturnes avant ou après leur diagnostic. Beaucoup de médicaments d’insuline prescrits pour traiter l’hypoglycémie peuvent également provoquer des sueurs nocturnes comme un effet secondaire.

X