Signes de troubles cardiaques chez les femmes

Il est souvent trop tard pour se rendre compte que l’on a un problème cardiaque. Cependant, certaines tendances sournoises apparaissent souvent pour avertir les patients qu’il pourrait y avoir un problème. Chez les femmes en particulier, ces signaux peuvent être subtils, mais ils peuvent indiquer des problèmes de cholestérol et de pression artérielle et vous mettre la puce à l’oreille quant à un problème cardiovasculaire associé.

Voici 12 signaux sournois de problèmes cardiaques chez les femmes…

1. Nausées

Selon des chercheurs de l’école de médecine de l’université du Colorado, une sensation de nausée (semblable à celle de la grippe) qui survient soudainement peut indiquer une circulation sanguine inefficace. Ce type de nausée survient souvent après une forte activité physique.

Les chercheurs qualifient ces nausées de “pseudo-grippales”, car elles s’accompagnent souvent de maux d’estomac, d’une indigestion sévère, de vomissements et d’une transpiration froide et moite très semblable à celle d’une gastro.

2. Fatigue inexpliquée

Une étude de l’université de l’Arkansas indique que de nombreuses femmes se plaignent de fatigue inexpliquée et d’insomnie avant une crise cardiaque. Les chercheurs ont constaté qu’une fatigue extrême la semaine précédant un événement cardiaque était une tendance chez les patientes cardiaques. “Les patientes se plaignent souvent d’une fatigue dans la poitrine”, explique Nieca Goldberg, MD, directrice médicale du Joan H. Tisch Center for Women’s Health du NYU Langone Medical Center à New York, lors d’un entretien avec WebMD.

La fatigue inexpliquée est un indicateur de problème cardiaque qui frappe les femmes, et pas tellement les hommes. En fait, les médecins notent que les femmes souffrent souvent d’indicateurs différents par rapport aux schémas classiques auxquels les hommes sont sujets avant de subir une crise cardiaque.

3. Vertiges

Les étourdissements, les évanouissements et les sensations de vertige sont également des signes courants d’un problème cardiaque. Selon une étude de l’Université de Caroline du Nord, un cœur qui s’emballe, des palpitations ou des vertiges lors du passage de la position assise à la position debout sont des signes révélateurs d’un problème cardiovasculaire.

Les scientifiques expliquent notamment que les sensations de vertige et les palpitations cardiaques sont le résultat d’une valve défectueuse, d’un blocage du cœur ou d’un problème lié à la valve dans les jours précédant un événement cardiaque imminent.

4. Douleur thoracique intense

Si une douleur thoracique aiguë est souvent un symptôme classique de crise cardiaque chez les hommes, il n’en va pas toujours de même chez les femmes. Au contraire, les femmes ressentent souvent une lourdeur, semblable à un poids, sur leur poitrine avant une crise cardiaque.

Selon Ashley Simmons, MD, cardiologue à l’hôpital de l’Université du Kansas, les femmes sont plus susceptibles de ressentir une pression thoracique inexpliquée, comme si elles s’étaient froissé un muscle ou comme si leur cage thoracique était alourdie par des briques. Dans ce cas, appelez immédiatement le 9-1-1.

5. Douleur au bras

Il s’agit d’un symptôme plus courant de la crise cardiaque, mais il est définitivement fréquent chez les femmes (il existe d’autres symptômes liés à la douleur plus spécifiques aux femmes, mais nous y reviendrons plus tard). Le Reader’s Digest s’est entretenu avec une survivante de crise cardiaque, Tara Robinson, qui a subi trois crises cardiaques en une semaine alors qu’elle n’avait que 40 ans. Elle raconte que “j’avais l’impression que mon bras était endormi. Je me suis dit que j’avais peut-être fait trop d’exercices à la salle de sport ou que j’avais mal dormi dessus”. La douleur dans son bras est devenue de plus en plus forte et intense au fur et à mesure que les crises cardiaques se succédaient.

La même source a parlé à une autre survivante, Lilly Rocha, qui a déclaré avoir simplement eu “mal” au bras. Cette douleur était en quelque sorte assimilée à une douleur générale qui affectait la partie supérieure de son corps, y compris son bras, sa poitrine et sa mâchoire. Elle pensait que c’était simplement le stress, car elle avait un emploi du temps très chargé à ce moment-là. Heureusement, son collègue de travail, qui avait lui aussi été victime d’une crise cardiaque, a insisté pour l’emmener à l’hôpital.

6. Essoufflement

L’essoufflement peut apparaître après une montée d’escaliers rapide ou une course pour attraper le train comme un signe de problème cardiaque. Selon un article paru dans le magazine Prevention, si vous commencez à remarquer que de simples activités cardiovasculaires, qui étaient simples l’année dernière ou le mois dernier, vous laissent soudainement à bout de souffle, vous avez peut-être un problème cardiaque.

En outre, des changements importants dans la respiration ou le besoin de s’allonger en raison de la fatigue et de la légèreté après de simples activités cardiovasculaires peuvent indiquer un problème cardiaque.

7. Douleurs du cou, de la mâchoire et du dos

Il est ancré dans nos cerveaux que le principal signe d’une crise cardiaque est une douleur au bras gauche, et si cela est parfois vrai, ce n’est pas toujours le cas. Les femmes en particulier sont connues pour ressentir des douleurs dans le haut ou le bas du dos, ainsi que dans le cou et la mâchoire. Le Reader’s Digest fait référence au livre Heart Book de Suzanne Steinbaum : Every Woman’s Guide to aHeart Healthy Life, de Suzanne Steinbaum, qui indique que les douleurs de la mâchoire sont souvent appelées douleurs “référées” parce que la douleur provient en fait du cœur. Il s’agit d’un exemple parfait de la capacité étonnante de notre corps à nous faire savoir que quelque chose ne va pas. “Lorsqu’il y a un problème avec le cœur, il déclenche des nerfs dans cette zone, mais vous ressentez parfois la douleur ailleurs”, écrit Leslie Cho, MD, dans un article pour la Cleveland Clinic.

L’American Heart Association indique également que les femmes sont un peu plus susceptibles que les hommes de ressentir d’autres symptômes courants tels que des douleurs au dos ou à la mâchoire. Tara Robinson, porte-parole de Go Red for Women et de l’American Heart Association, a déclaré au Reader’s Digest que la douleur qu’elle a ressentie ressemblait à celle qu’elle ressentirait en sortant de chez le dentiste, lorsque la novocaïne n’a pas fait effet.

8. Douleur de l’estomac

La plupart d’entre nous ont déjà entendu des personnes parler de douleurs thoraciques, en particulier de douleurs liées au cœur, comme d’un “éléphant assis sur votre poitrine”. Selon WebMD, les douleurs abdominales que les femmes peuvent ressentir avant une crise cardiaque ne sont pas différentes. Le Dr Goldberg affirme que les femmes sont connues pour ressentir “une pression abdominale sévère qui ressemble à un éléphant assis sur votre estomac”.

Comme pour les autres symptômes de cette liste, de nombreuses femmes confondent leurs douleurs d’estomac avec un autre problème de santé, tel qu’un ulcère d’estomac, une grippe ou même des brûlures d’estomac. Cela s’explique principalement par le fait que les gens n’associent généralement pas les douleurs d’estomac à une crise cardiaque, mais le fait d’être informé sur ces symptômes inhabituels permettra, nous l’espérons, d’inverser cette tendance.

9. Transpiration

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles une personne se met à transpirer, dont beaucoup sont dues à des raisons évidentes telles qu’une chaleur extrême, des bouffées de chaleur liées à la ménopause ou simplement un effort excessif pendant un exercice physique. La transpiration n’est pas normale si elle survient soudainement sans avertissement, si elle est accompagnée de douleurs thoraciques ou de fatigue, ou s’il s’agit d’une “sueur d’effort” froide et moite qui commence sans raison apparente.

WebMD explique plus en détail que la plupart, voire la totalité, des sueurs liées à une crise cardiaque ressemblent davantage à des sueurs froides qu’à celles que l’on peut ressentir en restant simplement assis dehors dans la chaleur ou en faisant de l’exercice. Comme indiqué précédemment, cette transpiration froide et moite est appelée “sueur de stress”.

10. Symptômes de la grippe

Quand on pense à une crise cardiaque, on a souvent l’image dramatique d’une personne qui se serre la poitrine et s’effondre sur le sol. Malheureusement, les symptômes d’une crise cardiaque ne sont pas toujours aussi évidents ; en fait, il arrive souvent que les femmes ne consultent pas parce qu’elles pensent souffrir de la grippe. En effet, une crise cardiaque peut se manifester par de nombreux symptômes semblables à ceux de la grippe, notamment des sueurs froides, de la fatigue, des courbatures et des nausées.

Un bon moyen de déterminer si vous souffrez de la grippe ou de quelque chose de plus grave est d’évaluer la gravité de vos symptômes. Si ce que vous ressentez semble plus intense que tout ce que vous avez connu auparavant, il est possible que vous souffriez de quelque chose de bien plus grave que la grippe. Dans ce cas, n’hésitez pas à vous faire examiner, surtout si vous avez des antécédents familiaux de maladies cardiaques.

11. Anxiété

Vous avez déjà eu le sentiment que quelque chose de grave va se produire avant que cela ne se produise ? Certaines personnes appellent cela un “sixième sens”. Les femmes qui sont sur le point d’avoir une crise cardiaque ressentent parfois quelque chose de semblable. Elles deviennent anxieuses, craintives ou ont un fort sentiment de malheur imminent.

“Elles sont conscientes que quelque chose ne va pas du tout, mais elles ne savent pas comment y faire face. Trop souvent, les femmes attribuent cela au stress plutôt qu’à une crise cardiaque, car leur vie est tellement stressante”, écrit le Huffington Post.

12. Insomnie prolongée

L’insomnie est un autre signe avant-coureur étrange de problèmes cardiaques chez les femmes. Il n’est pas surprenant que de nombreuses personnes ne sautent pas rapidement à la conclusion qu’elles ont des problèmes cardiaques après une mauvaise nuit de sommeil et elles ne devraient pas ! Cependant, il est important d’être conscient de ces avertissements sournois.

Selon le Huffington Post, de nombreuses femmes ont connu des insomnies inexpliquées dans les jours ou les semaines qui ont précédé leur crise cardiaque. Selon leurs témoignages, elles se sentent “câblées”, se réveillent fréquemment la nuit ou ont des pensées qui s’emballent lorsqu’elles essaient de s’endormir. Le manque de sommeil peut affecter la capacité de l’organisme à réguler le glucose dans le sang et augmenter la pression artérielle, ce qui est dangereux pour le cœur.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X