Les causes de l’hypercholestérolémie

Le cholestérol est une substance épaisse que l’on trouve dans le sang. Bien qu’une certaine quantité de cholestérol soit bénéfique (l’organisme en a besoin pour construire des cellules saines), un taux de cholestérol très élevé (également connu sous le nom d’hyperlipidémie ou d’hypercholestérolémie) peut avoir des répercussions négatives sur le cœur et entraîner des maladies cardiaques, rapporte la clinique Mayo. Dans certaines situations, cela peut entraîner la formation de dépôts graisseux dans les vaisseaux sanguins (une condition appelée athérosclérose), rendant plus difficile la circulation du sang dans les artères.

On ne peut donc pas le nier : avoir un taux de cholestérol élevé est une situation très dangereuse. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe de nombreux moyens de réduire votre taux de cholestérol. Mais il est important que vous compreniez les causes de l’hypercholestérolémie avant d’entreprendre de la réduire…

1. Un mauvais régime alimentaire

Une alimentation riche en “mauvais” cholestérol (connu cliniquement sous le nom de cholestérol à lipoprotéines de basse densité [LDL]) peut augmenter votre taux de cholestérol et entraîner des maladies cardiaques. C’est pourquoi il est important d’éviter les graisses trans, qui regorgent de cholestérol LDL. Les gras trans se retrouvent dans un certain nombre d’aliments malsains, des hamburgers de restauration rapide aux produits de boulangerie (p. ex., beignets, gâteaux et tartes).

Pour combattre l’hypercholestérolémie, essayez de manger beaucoup de céréales complètes (comme les pains et les pâtes de blé entier) et de consommer beaucoup de fruits et de légumes frais. Vous devriez également remplacer la viande rouge, moins saine, par des variétés de poisson bonnes pour le cœur, comme le saumon, la morue, le thon et le flétan, qui contiennent tous, selon les recherches, des acides gras oméga-3 reconnus pour leur capacité à préserver la santé cardiaque.

2. L’excès de poids

Le surpoids est un facteur de risque majeur d’hypercholestérolémie. Nombre de personnes souffrant d’obésité consomment trop de cholestérol LDL, que l’on trouve dans les aliments riches en graisses trans. Des recherches ont montré que l’exercice physique peut en fait contribuer à réduire le cholestérol. Une activité physique régulière et modérée permet en effet d’augmenter le taux de lipoprotéines de haute densité (HDL), ou “bon” cholestérol. À terme, les recherches ont montré que cela peut faire baisser le poids d’une personne et réduire le taux de cholestérol LDL.

Bien entendu, il est essentiel de consulter votre médecin avant de vous engager dans un programme d’exercice intensif. Si vous êtes en surpoids et cherchez à réduire votre taux de cholestérol, envisagez de commencer par des activités physiques modérées, comme le vélo ou la marche rapide.

3. Fumer

Fumer est mauvais pour la santé, ce n’est guère une surprise. Cependant, il est particulièrement gênant en ce qui concerne le cholestérol, étant donné qu’il réduit le taux de cholestérol HDL tout en causant des dommages physiques à la paroi des vaisseaux sanguins. À terme, cela peut augmenter le risque de formation de caillots sanguins, ce qui peut conduire à l’athérosclérose (ou durcissement des artères) et aux crises cardiaques. Il convient de noter que la fumée secondaire (ou l’inhalation de la fumée de cigarette des autres) pourrait également avoir cet effet.

Par conséquent, si vous avez un taux de cholestérol élevé (et même si vous n’en avez pas), vous devez arrêter de fumer immédiatement. Un certain nombre d’études, y compris des recherches menées par WebMD, démontrent qu’en cessant de fumer, le processus de rétablissement de vos taux de HDL est immédiatement enclenché.

4. L’âge

Plus on est âgé, plus on est susceptible d’être confronté à un taux de cholestérol élevé. En effet, les personnes âgées sont moins enclines à faire de l’exercice physique (en raison de divers problèmes de mobilité). Des recherches menées par le National Cholesterol Education Program du gouvernement américain ont démontré que les hommes de plus de 45 ans et les femmes de plus de 55 ans présentaient automatiquement un risque plus élevé d’hypercholestérolémie.

La bonne nouvelle est que les personnes âgées ont des moyens de faire baisser leur taux de cholestérol. Faire de l’exercice aide, même si ce n’est pas possible, on peut réduire son taux de cholestérol en consommant des aliments sains (par exemple, des céréales complètes, des fruits et des légumes), en perdant du poids et en arrêtant de fumer.

5. Le sexe ou le genre

Les hommes sont beaucoup plus exposés au diagnostic d’hypercholestérolémie que les femmes. Et pour beaucoup d’entre eux, cela signifie qu’ils courent un risque bien plus grand de subir une crise cardiaque que leurs congénères féminines. Par exemple, une étude récente portant sur 40 000 hommes et femmes de moins de 60 ans a démontré que non seulement les hommes sont plus susceptibles de souffrir d’hypercholestérolémie, mais aussi que les hommes présentant un taux de cholestérol élevé ont trois fois plus de risques de faire une crise cardiaque que les femmes présentant le même taux de cholestérol.

C’est pourquoi il est essentiel que tous les hommes, en particulier ceux de plus de 45 ans, fassent un contrôle de leur taux de cholestérol. Si ce test est positif, il faudra envisager sérieusement d’adapter son mode de vie, en modifiant par exemple son régime alimentaire, en perdant du poids et en arrêtant de fumer.

6. Les antécédents familiaux

Certaines personnes se nourrissent bien, ont un poids sain, font régulièrement de l’exercice, évitent de fumer, et se voient malgré tout diagnostiquer un taux de cholestérol élevé. Dans de nombreux cas, cela résulte d’une hypercholestérolémie familiale, ce qui signifie simplement que la personne a des antécédents familiaux d’hypercholestérolémie.

Environ une personne sur 250 (soit environ 300 000 personnes en France) souffre d’hypercholestérolémie familiale, ce qui signifie qu’elle risque de développer une maladie coronarienne et de subir une crise cardiaque. C’est pourquoi il est essentiel que tous les hommes et femmes – quels que soient leur régime alimentaire, leur taille ou leur niveau d’activité – consultent régulièrement leur médecin pour contrôler leur taux de cholestérol et d’autres questions.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X