Signes de la présence d’un caillot de sang dans votre jambe

Un caillot de sang qui se développe dans les veines profondes de votre jambe peut paraître anodin, mais s’il n’est pas traité et ne se dissout pas de lui-même, il peut se détacher et migrer vers les poumons, causant une embolie pulmonaire (ou PE). Voici 15 signes montrant que vous pourriez avoir un caillot de sang dangereux à la jambe…

1. Rougeur

Une légère décoloration de la peau dans la région du caillot est souvent l’un des premiers signes de la formation d’un thrombus (ou caillot) profond dans une veine. La cause de la décoloration de la peau est assez simple : des amas denses de sang sous la surface de la peau deviennent visibles à mesure qu’ils grandissent en taille.

Si vous remarquez des plaques cutanées rouges et persistantes dans les jambes, en particulier après une blessure ou une intervention chirurgicale, vous devriez les signaler à votre médecin. Une rougeur de la peau qui ne disparaît pas avec le temps ou qui s’intensifie sans raison apparente est la caractéristique d’une thrombose veineuse profonde.

2. Gonflement

De même, un gonflement douloureux peut se produire dans la zone du caillot, surtout s’il se développe dans la jambe, la cheville ou la région du mollet. Ces zones du corps possèdent une densité osseuse et tissulaire accrue, ce qui rend plus difficile pour le corps de combattre naturellement un caillot déjà en formation.

L’un des signes révélateurs que le gonflement peut être lié à la formation d’un caillot est qu’elle ne répond pas aux traitements basiques, comme l’application de compresses chaudes ou froides. Le gonflement peut également s’intensifier dans la zone affectée sans raison apparente et sans qu’aucune blessure externe n’en soit à l’origine.

3. Peau chaude

La coagulation du sang provoque souvent un changement de température. Dans le cas d’un caillot aux jambes, la température de la peau dans la zone affectée peut augmenter. Cette zone sera alors plus chaude au toucher. Parfois, une sensation persistante de brûlure ou de picotement, généralement très localisée, peut se faire ressentir.

Une peau chaude est souvent accompagnée d’autres symptômes, notamment des démangeaisons et des battements. Comme les autres symptômes, ceux-là ne répondent généralement pas bien aux remèdes maison et s’intensifieront avec le temps si elles ne sont pas traitées.

4. Évanouissement

Des évanouissements et des étourdissements peuvent se produire si le corps est incapable de combattre et de dissoudre naturellement le caillot de sang ou que ce dernier se détache et se déplace vers les poumons. Dans ce cas, la respiration peut devenir laborieuse. Les étourdissements peuvent être plus prononcés si vous vous levez soudainement après être resté assis ou allongé. En raison de la nature non spécifique de ce symptôme, beaucoup de gens ne l’associent pas à la possibilité d’un caillot de sang.

La perte de conscience est un symptôme grave qui doit être pris en charge par un médecin. Elle comporte également le risque de causer des blessures graves : vous pourriez vous cogner la tête ou toute autre partie sensible de votre corps lors de l’évanouissement. Consultez immédiatement un médecin si vous vous évanouissez.

5. Augmentation de la fréquence cardiaque

À mesure que le caillot de jambe grossit, le corps tente de l’éradiquer, et les organes vitaux, comme le cœur, travaillent et pompent plus fort, ce qui accélère le rythme cardiaque. Des anomalies dans la fonction cardiaque peuvent donc également signaler que le caillot de sang a quitté votre jambe et a migré vers d’autres parties du corps. Si c’est le cas, vous éprouverez probablement d’autres symptômes, y compris des douleurs thoraciques aiguës qui s’intensifient avec une respiration profonde.

L’augmentation de votre fréquence cardiaque peut également causer des symptômes psychologiques, y compris l’anxiété et, dans les cas graves, des crises de panique. Si elle n’est pas contrôlée, une fréquence cardiaque constamment rapide peut également causer une foule d’autres problèmes médicaux, alors assurez-vous d’être examiné par un médecin si vous détectez ces symptômes.

6. Fatigue

Toute affection, à l’instar d’un caillot de sang, entraînera les systèmes de défense du corps dans une surcharge de travail, ce qui peut amener fatigue ou épuisement. Comme pour de nombreux autres symptômes de thrombose veineuse profonde, la fatigue peut être non spécifique, et les raisons de cette fatigue peuvent être difficiles à diagnostiquer. Ainsi, il est important d’être à l’affût d’autres symptômes dus à un caillot de sang si vous vous sentez souvent fatigué.

La caractéristique de la fatigue liée aux caillots de sang est que vous vous sentirez fatigué sans raison apparente immédiate. En d’autres termes, vous vous sentirez épuisé même si vous n’avez pas fait d’activité physique intense, et la fatigue peut survenir même si vous dormez autant ou plus que d’habitude.

7. Fièvre

Un caillot de sang, surtout s’il se détache et pénètre dans la circulation sanguine, peut causer une légère fièvre. En plus de la température élevée du corps, les symptômes de la fièvre comprennent la transpiration ou les frissons, un mal de tête persistant, la faiblesse du corps, la déshydratation et la diminution de l’appétit.

Dans les cas graves, les fièvres peuvent causer des symptômes supplémentaires, notamment de l’irritabilité et des troubles de l’humeur, de la confusion, des convulsions ou même des hallucinations. Ces symptômes se produisent généralement si la température du corps monte jusqu’à une plage très élevée, entre 39,4 et 41,1 degrés Celsius.

8. Hypersensibilité

Souvent, la zone de la peau entourant le caillot peut devenir très sensible au toucher sans aucun signe de contusion à la surface de la peau, et ce, même si le caillot est situé profondément à l’intérieur de la jambe. Les veines sous la peau de la zone affectée peuvent également devenir visibles à travers la peau, mais cela ne se produit en général que si le caillot de sang a déjà fortement grossi.

Notez qu’une sensibilité peut apparaître dans les deux jambes, même si une seule jambe est affectée par le caillot de sang. Cela peut être dû au fait que vous favorisez inconsciemment votre jambe la plus forte, ce qui, à son tour, peut déclencher des tensions musculaires et articulaires se manifestant par la suite par une douleur et une hypersensibilité.

9. Aucun symptôme

Environ la moitié des personnes qui présentent un caillot de sang dans la jambe (ou une thrombose veineuse profonde) ont peu ou pas de symptôme du tout. Un caillot de sang asymptomatique est généralement un signe que la thrombose n’a pas encore atteint un stade grave, mais ce n’est pas toujours le cas. Même les gros caillots sanguins qui nécessitent des soins médicaux immédiats peuvent parfois ne causer aucun symptôme jusqu’à ce que le caillot se déloge et se déplace dans le système sanguin.

C’est l’une des raisons pour lesquelles il est important de prévenir activement les caillots de sang si vous êtes une personne à risque élevé. Portez des vêtements confortables et amples, évitez de rester debout ou assis pendant plus d’une heure, réduisez votre apport en sel et restez physiquement actif.

10. Veines distendues

Parfois, un caillot de sang particulièrement tenace se manifeste par une distension des veines de surface dans ou autour de la région de la jambe où il se développe. Vous devriez porter une attention particulière à ce symptôme si vous ne vivez pas des phénomènes similaires dans d’autres parties du corps.

Dans la plupart des cas, les veines distendues n’entraîneront pas de complication ou de problème en soi. Toutefois, lorsqu’un caillot de sang exerce une pression importante sur les vaisseaux sanguins environnants, des ruptures internes peuvent se produire et des rougeurs ou des ecchymoses peuvent en résulter.

11. Douleur au pied

La thrombose veineuse profonde peut aussi causer chez certaines personnes une douleur à un pied, voire aux deux. Parce que ce symptôme n’est pas situé dans la jambe (à l’emplacement du caillot de sang), on peut ne pas faire le lien et l’associer à une autre cause.

Cependant, cette douleur au pied se produit parce que le caillot de sang dans la jambe restreint ou bloque le flux sanguin vers la région. Par conséquent, les tissus des pieds ne reçoivent pas assez d’oxygène du sang, causant une douleur.

12. Douleur au mollet

Un caillot de sang dans la jambe peut également vous causer une douleur dans les mollets. Malheureusement, cette douleur « … peut facilement être confondue avec une crampe ou une tension musculaire, ce qui explique pourquoi le problème n’est souvent pas diagnostiqué et qu’il est particulièrement dangereux » déclare Luis Navarro, M.D., en s’entretenant avec Prevention.com.

La source indique que la douleur causée par une thrombose veineuse profonde a tendance à être plus perceptible lorsque vous marchez et pliez ou fléchissez le pied vers le haut. Si vous éprouvez ces symptômes, couplés à d’autres, mentionnés dans cette liste, consultez immédiatement un médecin.

13. Décoloration de la peau

Comme mentionné précédemment, le symptôme caractéristique de la thrombose veineuse profonde est une rougeur persistante dans la région du caillot de sang, mais ce n’est pas la seule décoloration de la peau qui peut se produire avec cette affection. En raison du caillot sanguin, les extrémités du corps, comme la cheville ou le pied, peuvent devenir pâles à cause de la diminution du débit sanguin dans la région, en plus de devenir sensiblement plus froides au toucher.

Si le caillot de sang n’est pas traité, la région peut prendre une teinte bleuâtre et paraître encore plus froide au toucher, ce qui, selon Livestrong.com, « indique que la diminution du flux sanguin dans la jambe a gravement diminué à cause du caillot de sang ».

14. Toux inexpliquée

Dans certains cas, en particulier pour les personnes asymptomatiques, il peut être difficile de détecter une thrombose veineuse profonde jusqu’à ce que le caillot de sang se détache de la jambe et se déplace vers les poumons, causant une embolie pulmonaire. Une embolie pulmonaire peut être incroyablement dangereuse — parfois mortelle —, il est donc important d’en reconnaître les symptômes.

Un de ces symptômes est une toux persistante, mais inexpliquée (puisque dans ce cas, elle n’est pas causée par une infection ou une autre affection). Le plus souvent, la toux a tendance à être sèche, mais certaines personnes peuvent tousser du flegme ou du sang.

15. Douleurs thoraciques et essoufflement

Comme évoqué brièvement plus haut, une embolie pulmonaire peut aussi vous causer des douleurs thoraciques. Il se peut que vous ayez l’impression d’avoir une crise cardiaque, mais dans le cas d’une embolie pulmonaire, Prevention.com précise que la douleur « a tendance à être aiguë et lancinante, et qu’elle s’aggrave lorsque vous prenez une grande inspiration », et qu’elle est habituellement exacerbée à chaque inspiration.

En plus des douleurs thoraciques, une embolie pulmonaire provoque souvent un essoufflement. Pour certains, cela peut arriver soudainement, qu’ils aient été actifs ou au repos, alors que cela peut se développer progressivement au fil du temps pour d’autres.

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X