Les Signes Courants Indiquant Que Cous Pourriez Souffrir d’une Infection Sanguine

En cas de septicémie (une condition provoquée lorsqu’une infection pénètre dans la circulation sanguine), le système immunitaire est grandement compromis puisque l’organisme va tenter de mettre en place des défenses appropriées. Cependant, si des problèmes de santé existants (comme par exemple un cancer, une chirurgie récente, le sida ou un déficit immunitaire dû à un âge avancé) s’additionnent, une infection sanguine peut mettre votre vie en danger.

C’est pourquoi il est vital de pouvoir reconnaître les 14 principaux signes d’une infection sanguine.

1. Des taches cutanées

Très souvent, le premier signe d’une infection du sang se manifestera sous la forme de rougeurs ou de taches sur les extrémités (comme les mains, les jambes, les bras ou les pieds) ainsi que sur d’autres parties du corps.

2. Un rythme cardiaque anormal

Dans les cas les plus avancés, une infection sanguine peut impacter le flux de sang riche en oxygène vers les organes vitaux, y compris le cœur. De ce fait, votre rythme cardiaque, ou pouls, peut augmenter ou baisser sans raison apparente (c’est à dire sans être causé par un effort particulier, par exemple).

3. Des problèmes urinaires

Très souvent, une infection sanguine avancée va également impacter les reins, ce qui peut provoquer une urination réduite, ou un besoin urgent d’uriner, en particulier chez les personnes âgées souffrant déjà d’incontinence.

4. L’agitation

L’agitation en elle-même n’est pas nécessairement le signe que vous souffrez d’une infection sanguine. Cependant, lorsqu’elle est associée à d’autres symptômes, elle doit être prise en considération, en particulier si elle survient soudainement, augmente en intensité et dure plus de quelques jours.

5. Des problèmes de concentration

En cas de septicémie, votre état mental peut lui aussi être affecté. La septicémie est en effet une réponse de notre système immunitaire à une infection, entraînant la libération de substances chimiques dans le sang pour empêcher une infection supplémentaire, ce qui peut altérer la circulation sanguine et priver le cerveau de nutriments et d’oxygène.

6. Les vertiges

Vous pouvez ressentir des vertiges, de la confusion, être désorienté ou incapable de vous concentrer lorsque vous souffrez de septicémie et que votre corps réagit à l’infection, en particulier si l’infection n’est pas traitée et que votre pression artérielle chute.

7.  La nausée et les vomissements

La septicémie peut provenir de différentes parties de votre organisme, vous rendant nauséeux et provoquant éventuellement des vomissements. C’est l’un des premiers signes d’une infection sanguine.

8. La fièvre

Une infection de la circulation sanguine est souvent indiquée par une forte fièvre, soudaine et inexpliquée (c’est-à-dire supérieure à 38 degrés Celsius).

9. Les frissons

Dans les cas de septicémie avancés, votre température corporelle peut chuter, entraînant une hypothermie (soit une température corporelle anormalement basse), et provoquant des frissons et tremblements.

10. La respiration accélérée

Le pouls n’est pas la seule chose qui va s’accélérer en cas de septicémie. La respiration du patient peut elle aussi s’accélérer. En effet, une respiration plus rapide est considérée comme l’un des principaux indices d’une éventuelle infection sanguine.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cela. Le premier étant que l’infection se situe dans les poumons, et provoque une baisse des niveaux d’oxygène. Le second est que, lorsque l’infection empire, le sang a besoin de plus d’oxygène, ce qui peut entraîner un essoufflement. Les recommandations médicales indiquent donc d’être attentif à une fréquence respiratoire supérieure à 22 respirations par minute et de consulter immédiatement un médecin lorsque ce seuil est dépassé.

11. La diarrhée

Parce que des problèmes gastro-intestinaux, tels que la diarrhée, peuvent survenir pour une grande variété de raisons (comme un virus ou de  l’anxiété), ces derniers ne sont que rarement considérés comme des symptômes d’une infection sanguine. Le système digestif étant sensible aux changements ou aux perturbations fonctionnelles de l’organisme, la diarrhée peut être la première tentative de votre corps de vous alerter que quelque chose ne va pas.

Vous pouvez également avoir la diarrhée parce que l’infection du sang est causée par une autre infection qui provient de l’intestin. Bien que la diarrhée en soi ne soit pas nécessairement un symptôme de septicémie, si elle est associée à d’autres symptômes mentionnés dans cet article, il est fortement conseillé de prendre rendez-vous avec votre médecin pour un examen.

12. Les douleurs et faiblesses

Il est courant pour des personnes souffrant de septicémie de ressentir des douleurs, leur organisme étant en train de se battre contre l’infection. Cette douleur peut être généralisée, ou concentrée dans une zone spécifique, comme les articulations des poignets, les hanches, les genoux ou les chevilles.

En plus de la douleur que vous allez ressentir, une sensation de faiblesse est un autre symptôme qui affecte les personnes souffrant d’une infection sanguine. Elle peut se caractériser par un manque de force et une fonte musculaire, ce qui empêchera les individus de bouger. Dans certains cas, la faiblesse, ainsi que la fatigue et des niveaux d’énergie anormalement bas, peuvent persister même après que la septicémie ait été traitée.

13. Une peau pâle et froide

Comme nous l’avons mentionné plus haut, les personnes atteintes d’une infection sanguine peuvent parfois développer des rougeurs ou des taches sur leur peau. Mais ce n’est pas la seule manière dont cette dernière peut être affectée par une septicémie. Elle peut également devenir anormalement pâle. Ce changement se produit parce que le corps transporte le sang vers les organes vitaux, et en draine donc certaines zones qui sont considérées comme moins vitales, comme la peau.

En plus de devenir plus pâle en raison d’une baisse de la circulation sanguine, la peau peut également devenir moite et plus froide au toucher. Si cela se produit dans les extrémités, telles que les mains et les pieds, cela peut être le signe d’un mauvais afflux sanguin.

14. Une chute de la pression artérielle

Une pression artérielle basse (que l’on appelle cliniquement l’hypotension) est un signe particulièrement grave d’infection sanguine, car elle peut indiquer un choc septique, soit le stade le plus critique de la septicémie. Cela se produit lorsque les vaisseaux sanguins perdent des fluides et que les veines et les artères se relâchent, ce qui entraîne une chute de la pression artérielle et empêche le sang de circuler normalement dans l’organisme.

En raison de la sévérité de ce symptôme, les nouvelles recommandations médicales pour les personnes atteintes de septicémie indiquent que les médecins devraient être préoccupés si la pression artérielle systolique (la valeur la plus élevée d’une mesure de la pression artérielle) chute à moins de 100 mmHg.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X