Système Circulatoire FRA

10 Façons de Contrôler une Hypotension

L’hypotension artérielle se produit lorsque la pression artérielle descend en dessous de la normale, ce qui est autour de 120 (systolique)/80 (diastolique). L’hypotension est traitable, mais si elle n’est pas traitée, elle peut négativement affecter le cœur. D’un point de vue général, les personnes hypotendues connaissent des épisodes de léthargie, faiblesse, des étourdissements, de la fatigue, et même des évanouissements en raison d’un afflux sanguin insuffisant vers le cœur, le cerveau et d’autres organes vitaux.

Les causes courantes d’hypotension artérielle comprennent une mauvaise alimentation ou malnutrition, des hémorragies internes et/ou externes, des troubles émotionnels (c.-à-d. la boulimie, anorexie) ; pour n’en citer que quelques-unes. Voici 10 conseils pour contrôler votre pression basse artérielle …

1.Mangez équilibré

Adoptez une alimentation saine et équilibrée, faite de protéines maigres, de glucides complexes, de fruits et légumes frais. Ceci vous aidera à garder votre tension artérielle stable. En outre, manger de petits repas plus fréquents encouragera une meilleure digestion et absorption des repas.

2.Maintenez votre hydratation

Une des clés pour maintenir une pression artérielle stable est de rester hydraté. Assurez-vous donc de boire beaucoup de liquides, y compris de l’eau, des tisanes, et même de la Gatorade (pour ses électrolytes) afin de maintenir votre pression artérielle.

3.Evitez les épuisements par la chaleur

La chaleur peut causer des ravages chez les patients souffrant d’hypotension. Ceci est dû au fait que les excès de soleil causent une transpiration excessive, ce qui peut résulter en une déshydratation. Ceci dit, restez à l’abri de la chaleur autant que possible pour éviter un coup de chaleur dans des endroits comme les saunas, les bains chauds, les douches, pendant l’exercice, et en extérieur dès les beaux jours, sans être protégé.

4.Evitez les excès d’alcool

Consommer de l’alcool peut aggraver votre hypotension à cause de la déshydratation que cette substance toxique provoque. Évitez ainsi de consommer de l’alcool, ou alors consommez-en de façon modérée.

5.Reposez –vous…

Vous devez vous rappeler que les personnes hypotendues ont moins de flux sanguin vers les muscles vitaux, les articulations et les organes. C’est pourquoi il est important de prendre les choses lentement, et quand vous vous sentez fatigué, permettez à votre corps de prendre une pause, en particulier après l’exercice physique. Évitez aussi de changer de position de manière brusque(comme se lever d’une position assise ou couchée trop rapidement.)

6.Reconnaissez les symptômes

Si vous vous sentez nauséeux ou subitement faible (symptômes les plus courants d’hypotension orthostatique), assurez-vous d’arriver à un endroit sûr et asseyez-vous ou allongez-vous.

7.Consommez plus d’aliments salés

Oui, pour vous c’est permis ! Souvent, les médecins recommandent une augmentation de l’apport en sel dans l’alimentation via des suppléments de sodium et boissons électrolytiques, etc. Afin d’accroître en toute sécurité les niveaux de pression artérielle. Cependant, gardez à l’esprit que vous devez limiter les consommations à 10 grammes de sodium par jour, car trop de sodium peut causer l’inverse et conduire à une hypertension (ou tension artérielle élevée).

8.Utilisez des vêtements à compression

Votre médecin peut suggérer des vêtements à compression tels que des chaussettes ou des bas-pour aider à réduire la douleur et l’enflure associée aux varices (veines gonflées et douloureuses dans les cuisses et les mollets). Les aides de compression permettent d’éviter l’accumulation de sang dans les jambes, ce qui étoufferait la circulation sanguine.

9.Encouragez le flux sanguin

Vous pouvez faire votre part naturellement pour favoriser la circulation du sang dans tout le corps en faisant quelques exercices légers (comme le yoga), en évitant de croiser vos jambes (c.-à-d. assis les jambes croisées en pliant vos bras) et en laissant les membres libres afin d’éviter le blocage de la circulation sanguine.

10.Parlez-en à votre médecin

Tenez votre médecin informé de votre progrès, la fréquence des symptômes et de votre alimentation. Et n’oubliez pas de rechercher plus d’informations sur les médicaments d’hypotension qui vous sont prescrits, afin de pouvoir adapter votre nouveau régime à ces médicaments-là, pour maintenir votre pression artérielle stable.

Share This Article

X