Signes de cancer de la moelle osseuse

Se formant dans les globules blancs appelés plasmocytes, le myélome multiple provoque l’apparition de cellules cancéreuses dans la moelle osseuse. Avec le temps, ces cellules cancéreuses commencent à repousser les plasmocytes sains, qui sont responsables de lutter contre les infections et produire des anticorps nécessaires pour mener le combat contre les microbes et les infections. Au lieu de cela, les cellules cancéreuses produites par le myélome multiple entraînent la production de protéines anormales qui finissent par causer des problèmes de santé importants, notamment au niveau des reins de la personne atteinte.

Comme le myélome multiple cible les cellules saines de la moelle osseuse, on parle souvent de cancer de la moelle osseuse. Comme pour toute forme de cancer, l’essentiel est de pouvoir identifier les signes et les symptômes de la maladie et de prendre des mesures avant qu’elle ne devienne trop grave. Alors, quels sont exactement les symptômes du myélome multiple ?

1. Épuisement/fatigue

L’un des premiers signes du myélome multiple est un sentiment général d’épuisement qui ne disparaît pas, même avec beaucoup de repos et en suivant un régime alimentaire sain. Ce sentiment de fatigue est généralement lié à la façon dont le myélome multiple attaque les cellules saines de la moelle osseuse, ce qui, dans de nombreux cas, peut entraîner une anémie.

Étant donné que les sensations de fatigue sont assez courantes, ce symptôme doit être considéré en combinaison avec les autres signes de myélome multiple de cette liste. Par exemple, une personne qui a des antécédents familiaux de cancer, en particulier de cancer de la moelle osseuse, voudra subir un test de dépistage du myélome multiple si elle ressent soudainement une période d’épuisement, généralement sans interruption, qui dure plusieurs jours ou semaines.

2. Anémie

L’anémie, qui survient lorsque le nombre de globules rouges atteint un niveau critiquement bas, résulte du myélome multiple car il entraîne la suppression ou l’éviction des globules rouges sains. L’effet secondaire le plus courant de l’anémie est une sensation de fatigue accablante qui ne disparaît pas, même avec un régime alimentaire sain, un repos suffisant, des liquides ou des stimulants (comme la caféine). Cette sensation d’épuisement général peut durer des jours, voire des semaines.

Il convient toutefois de noter que l’anémie n’est pas uniquement liée au myélome multiple. Elle peut résulter d’un certain nombre d’autres problèmes de santé, de la grossesse et des menstruations à une carence en fer et en vitamines. Le simple fait de ne pas consommer suffisamment de fer dans son alimentation peut provoquer une anémie.

3. Douleurs osseuses

L’un des signes les plus évidents et les plus distincts du myélome multiple est la douleur osseuse. En effet, le myélome multiple se forme dans la moelle osseuse et, avec le temps, la suppression des globules rouges sains peut entraîner l’amincissement et l’affaiblissement des os, ce qui provoque l’ostéoporose. Une fois ce stade atteint, les risques de fracturer (ou de briser complètement) l’os affecté augmentent considérablement.

Il en résulte également une douleur légère à modérée dans et autour de l’os. Cette douleur peut être plus perceptible si le problème concerne des os particulièrement critiques, comme la colonne vertébrale, qui sont responsables du soutien de plusieurs parties du corps. Cette douleur a tendance à augmenter avec le mouvement et peut être nettement plus perceptible le soir et tôt le matin. Si la colonne vertébrale est touchée, le patient peut subir des fractures par compression qui entraînent un affaissement ; avec le temps, le patient peut même perdre quelques centimètres en taille.

4. Engourdissement

Étant donné que le myélome multiple cible les globules rouges sains de la moelle osseuse, il peut, à terme, entraîner un affaiblissement des os du patient. Si les os touchés deviennent souvent plus fragiles et douloureux, ils peuvent également entraîner une sensation générale d’engourdissement.

Cette sensation d’engourdissement est plus prononcée lorsque le myélome multiple envahit les vertèbres de la colonne vertébrale. Au fur et à mesure que le problème se propage dans la colonne vertébrale, les os s’affaiblissent, ce qui entraîne un contact entre les vertèbres et une compression des nerfs rachidiens adjacents. En touchant ces nerfs très sensibles, le myélome multiple brouille effectivement le signal circulant entre le cerveau et la colonne vertébrale, laissant la zone engourdie.

5. Problèmes rénaux

S’il n’est pas détecté à temps, le myélome multiple peut finir par entraîner des problèmes importants au niveau des reins. En effet, le développement du myélome multiple entraîne l’apparition de protéines qui, lorsqu’elles sont produites en excès (comme c’est souvent le cas lors de l’apparition du myélome multiple), peuvent exercer une pression excessive sur les reins, entraînant des lésions, voire une insuffisance rénale.

Idéalement, le patient devrait reconnaître d’autres signes et symptômes du myélome multiple (tels qu’une fatigue excessive ou des douleurs osseuses) et être en mesure d’agir avant d’atteindre le stade où les problèmes rénaux apparaissent. Toutefois, si ces signes n’éveillent pas l’attention, l’émergence de problèmes rénaux doit être identifiée comme un signe possible de myélome multiple.

6. Hypercalcémie

Avec le temps, le myélome multiple entraîne la production de cellules cancéreuses qui repoussent efficacement les cellules saines hors de la moelle osseuse. Cela rend l’os faible, douloureux et potentiellement insensible. À terme, l’os peut se fracturer.

Cette usure des os due au myélome multiple entraîne également une affection connue sous le nom d’hypercalcémie, qui se manifeste par une quantité excessive de calcium dans le sang. L’hypercalcémie est souvent constatée chez les personnes atteintes de myélome multiple, car leurs os, qui contiennent du calcium, se dégradent. L’hypercalcémie entraîne des problèmes de santé assez importants, allant de l’épuisement à la constipation et aux problèmes rénaux.

7. Perte de poids

De nombreuses personnes luttent contre leur poids, en particulier si elles ne sont pas physiquement actives ou si elles ont un régime alimentaire malsain basé sur une consommation excessive de glucides, de graisses et de protéines. En fait, la plupart des gens auront du mal à perdre du poids s’ils ne prennent pas de mesures concrètes pour être plus actifs et bien manger.

Mais la perte de poids peut survenir rapidement si une personne est aux prises avec un myélome multiple. En effet, cette maladie entraîne de nombreux symptômes qui peuvent supprimer l’appétit, allant de l’épuisement à la douleur excessive. La maladie peut également rendre difficile l’exercice et la combustion de calories, ce qui tend à stimuler le métabolisme et à augmenter l’appétit. En résumé, si une personne n’a pas modifié son régime alimentaire et n’est pas excessivement active, mais parvient tout de même à perdre du poids, il se peut qu’il y ait un problème de santé sous-jacent important.

8. Confusion mentale

Un sentiment de confusion générale peut résulter de plusieurs des symptômes associés au myélome multiple, notamment l’hypercalcémie et les lésions rénales. Lorsque le corps lutte contre la dégradation de la moelle osseuse, il peut envoyer des signaux déroutants au cerveau.

C’est pourquoi la confusion mentale apparaît rarement au cours des premiers stades du myélome multiple, lorsque le corps est encore généralement sain. Au contraire, les sentiments de confusion deviennent beaucoup plus évidents plus tard, lorsque la maladie a provoqué l’apparition de plusieurs effets secondaires graves.

9. Maladies fréquentes

Le myélome multiple provoque la dégradation des os en envahissant la moelle osseuse, où il évince efficacement les cellules saines au profit des cellules cancéreuses. Cela pose non seulement de graves problèmes au patient en termes de dégradation des os, mais réduit également le nombre de cellules saines capables d’aider à combattre les infections, comme les rhumes et la pneumonie.

Avec le temps, le myélome multiple peut affaiblir le système immunitaire du patient, le rendant plus sensible aux infections. En effet, le patient peut avoir l’impression de devoir se battre constamment contre des maladies. De plus, le myélome multiple peut rendre plus difficile la lutte contre les infections et leur guérison, en particulier celles qui touchent les voies respiratoires et les poumons.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X