Home » French » Cancer » Qu’est-ce qui peut causer le cancer ?

Qu’est-ce qui peut causer le cancer ?


Le cancer est une maladie complexe et effrayante. Même s’il est diagnostiqué de manière précoce et que les chances de rémission sont élevées, de nombreuses personnes développent un cancer chaque année… et malheureusement, le cancer fait de nombreuses victimes. La plupart des cancers se développent à cause d’une combinaison d’éléments, mais la recherche a identifié plusieurs facteurs à risque. Certains sont évidents et évitables, tandis que d’autres sont le résultat infortuné du patrimoine génétique. Et bien que de nombreux cancers puissent être combattus, le manque d’accès à des soins appropriés dans certaines régions ou pays peut grandement affecter le taux de survie.

Prenant en compte la complexité de la maladie et reconnaissant que de nombreux facteurs contribuent habituellement à son développement, voici un aperçu des causes de cancer, et quelques conseils pour vous aider à éviter cette maladie…

1. Le soleil

Les dégâts causés par les rayons ultraviolets (UV) du soleil ont été étudiés en profondeur depuis des années. Selon la Skin Cancer Foundation, les UV sont un carcinogène certain qui, en excès, peuvent entrainer un cancer de la peau à cause d’une mutation génétique due à l’exposition aux rayons nuisibles. Les UV peuvent causer ou contribuer à différents types de cancer de la peau, le mélanome étant le type le plus grave et le plus mortel. De nombreux experts de santé n’approuvent pas les solariums pour une bonne raison, et au moins un pays développé à complètement interdit leur utilisation (l’Australie).

Bien que les gens affluent fréquemment vers des destinations chaudes, ensoleillées et tropicales pour profiter des rayons du soleil, il n’est pas nécessaire qu’il fasse chaud dehors pour endommager votre peau et augmenter le risque de développer un cancer de la peau. Une journée plus fraîche et nuageuse peut aussi être risquée, donc n’oubliez pas votre protection solaire même s’il ne fait pas chaud et ensoleillé. Vous voyez souvent les parents tartiner la peau de leurs enfants avec de la crème solaire, et bien que les enfants aient une peau sensible et peuvent souffrir d’un coup de soleil, les adultes ont aussi besoin de protection.

2. Les gènes

Certains individus peuvent avoir un plus grand risque de développer un cancer à cause de leur génome, ou leur ADN. Plus spécifiquement, certaines mutations génétiques peuvent être passées aux enfants de génération en génération, un facteur que vous ne pouvez malheureusement pas contrôler ou empêcher. L’American Cancer Society explique que le cancer se formerait à partir de plusieurs mutations génétiques, donc vous n’êtes pas vraiment susceptible de développer un cancer à cause d’une seule mutation héritée génétiquement. Mais les personnes qui héritent de gènes défectueux sont désavantagées, car elles commencent déjà avec une mutation génétique.

Le cancer du sein en est un exemple majeur : deux gènes peuvent être hérités et peuvent grandement augmenter le risque de développer un cancer du sein dans une famille. Des dépistages peuvent être effectués pour découvrir si vous présentez ces gènes à risque, et environ 5 à 10% des cas de cancer du sein seraient causés par ces gènes. Bien que de nombreuses femmes et certains hommes soient diagnostiqués avec un cancer du sein chaque année, ce cancer est souvent détecté de manière précoce et peut habituellement être traité et guéri.

3. Le tabac

Aucune liste de facteurs contribuant au cancer ne serait complète sans le tabagisme. Les cigarettes tuent une incroyable quantité de personnes chaque année, car elles contribuent à plusieurs types de cancers, celui du poumon par exemple, tout comme de l’œsophage, de la bouche, de la gorge et de l’estomac. De plus en plus de villes interdisent de fumer dans les établissements publics, les terrasses et les véhicules, puisque la recherche démontre que la fumée secondaire est nocive, voire mortelle, même pour les non-fumeurs. Elle augmente sérieusement le risque de développer plusieurs types de cancers, ainsi que des maladies graves dans d’autres organes.

En voyant toutes les recherches et campagnes qui expliquent les dangers du tabac sur votre santé et sa capacité à augmenter le risque de développer un cancer, vous pourriez vous demander pourquoi cette drogue est toujours légale. La bonne nouvelle, c’est que les centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) en Amérique ont surveillé les tendances du tabagisme depuis 1965, et affirment que le nombre de fumeurs adultes a diminué de 20% durant cette période. Si vous avez besoin d’aide pour arrêter de fumer, utilisez les nombreux outils disponibles en ligne, rejoignez un groupe de soutien ou consultez un médecin afin de bannir cette habitude nocive.

4. Les habitudes alimentaires et (manque d’) activités physiques

Il y a de nombreux facteurs qui contribuent aux cancers et ne peuvent être évités. Mais certains choix de vie peuvent contribuer au développement de cette maladie, et les mauvaises habitudes alimentaires et le manque d’activité physique en font partie. La recherche sur l’alimentation et le cancer est toujours en cours, mais ce qui est sûr actuellement, c’est que de mauvaises habitudes alimentaires peuvent augmenter le risque de développer un cancer. Des recherches récentes ont montré que les aliments que nous consommons ont une influence directe sur la maladie, mais que certains aliments sains peuvent aider à réduire ou à empêcher la maladie de se développer.

La façon avec laquelle nous traitons notre corps est un élément majeur d’une bonne santé, y compris limiter et réduire le risque de maladies comme le cancer, l’obésité, les maladies cardiaques, le diabète et d’autres maladies plus ou moins graves. L’exercice et l’activité physique régulière jouent également un rôle majeur. Être actif ne réduit pas seulement le risque de développer des maladies cardiovasculaires, mais diminue le risque d’obésité, de fluctuations hormonales et renforce le système immunitaire. Ces facteurs sont tous liés au cancer, donc prendre soin de votre corps de toutes les manières possibles est important.

5. L’amiante

L’exposition à l’amiante, et le mésothéliome développé à cause de cette exposition sont peut-être rares de nos jours, mais vous seriez surpris du nombre de personnes qui souffrent de ce cancer et de complications associées à l’amiante. Au fil des années, l’utilisation d’amiante dans les bâtiments et matériaux de construction a drastiquement diminué, mais il est toujours possible d’être exposé à ces matériaux mortels, surtout dans d’anciens bâtiments. Et l’amiante est toujours utilisée dans d’autres pays, donc les dangers existent toujours.

L’amiante est trouvée sous forme de minuscules fibres qui sont inhalées et endommagent les poumons. Elle peut également être ingérée via l’eau contaminée par les tuyaux qui la véhiculent. En plus du cancer du poumon et du mésothéliome, l’amiante peut aussi augmenter le risque de développer un cancer du larynx et des ovaires. Elle a également été associée à d’autres formes de cancer, et l’amiante est une vraie menace sur la santé de toute personne qui y est exposée. Les travailleurs en construction sont le plus à risque à cause des matériaux utilisés et du risque d’exposition et de mauvaise manipulation.

6. L’excès d’alcool

L’impact de la consommation d’alcool sur notre corps a été largement étudié. De nombreux experts pensent qu’un verre d’alcool par jour, surtout de vin, peut être bon pour votre santé. D’autres pensent qu’il y a trop d’effets négatifs potentiels et que l’alcool devrait être évité à tout prix. Peu importe de quel côté vous penchez, il est un fait avéré que la consommation excessive d’alcool peut entrainer de nombreuses maladies sérieuses, y compris les cancers, les maladies cardiovasculaires et les troubles mentaux. Et puis il y a les effets secondaires sur la vie personnelle et professionnelle, qui peuvent entrainer des problèmes.

Certains des cancers liés à la consommation d’alcool excessive sur une longue période sont ceux du foie, du côlon, de la gorge et du sein. Dans le cas du cancer du sein, l’alcool pourrait augmenter le risque d’environ 10%. Il est important de noter que boire en excès n’est pas lié à l’alcoolisme. Il y a de nombreuses personnes qui se saoulent ou boivent régulièrement plus de 10 boissons alcoolisées par semaine, mais ne sont pas considérées comme des alcooliques ou des personnes dépendantes de l’alcool. Mais l’alcool entraine des dégâts à court terme et à long terme, donc les experts s’accordent à dire que la modération est la clé.

7. L’âge

C’est un fait connu que plus vous vieillissez, plus vos chances de développer un cancer augmentent. Ce n’est pas surprenant, de nombreux types de cancers sont plus communs chez les personnes plus âgées. Selon la Mayo Clinic, puisque le cancer se développe sur des décennies, il est commun que des individus de plus de 65 ans le développent. Les cellules ne mutent pas en cellules cancéreuses du jour au lendemain, donc des changements subtils peuvent survenir au fil des années sur la santé d’une personne et passer inaperçus. Parfois, les mutations surviennent naturellement, mais dans certains cas, les mutations sont dues à l’exposition à des carcinogènes, comme le tabac ou les toxines environnementales.

Personne ne peut complètement empêcher le cancer, mais vous pouvez agir pour diminuer le risque de développer un cancer. Vous ne pouvez stopper le processus de vieillissement, mais avoir une alimentation saine, faire de l’exercice, limiter l’exposition aux carcinogènes et faire des examens médicaux réguliers est important pour votre avenir. Ce que vous faites aujourd’hui et la façon avec laquelle vous traitez votre corps en vieillissant à un effet à long terme, et être en bonne santé est la meilleure manière d’éviter ces maladies, y compris certains cancers.

8. Les maladies affectant le système immunitaire

Le système immunitaire est le moyen de défense du corps contre les infections et les maladies. Un système immunitaire affaibli ou qui ne fonctionne pas correctement risque de permettre à des cellules nuisibles de blesser votre corps. Un facteur contribuant au cancer est un système immunitaire qui est déjà affecté par d’autres maladies ou symptômes. Cela rend la vie d’un individu encore plus difficile, puisque lutter contre la maladie déjà présente devient encore plus lourd à porter à cause des complications additionnelles, une fois le cancer diagnostiqué.

Puisque les virus affaiblissent le système immunitaire, certains types de virus pourraient augmenter le risque de développer un cancer. Selon l’American Cancer Society, ces virus incluent l’hépatite B et C, le virus d’immunodéficience humaine (VIH), le papillomavirus humain et l’herpèsvirus humain de type 8. Plusieurs autres virus ont été associés au développement du cancer, mais cela manque de preuves pour avérer le lien.

ADVERTISEMENT

More on ActiveBeat