Cancer FRA

Le top 5 des facteurs de risque du cancer du pancréas

Malheureusement, aucune partie de notre corps n’est à l’abri du cancer, et il en est de même pour le pancréas. Le pancréas est un organe important qui produit des hormones comme l’insuline (qui permet au corps de transformer les sucres) et permet l’absorption des nutriments lors de la digestion.

Le cancer du pancréas, bien que relativement rare, est l’un des cancers les plus mortels. Selon le National Cancer Institute, environ 1,5% de la population sera à un moment donné affectée par cette maladie. En réalité, des statistiques datant de 2012 affirment que presque 46 000 personnes sont atteintes du cancer du pancréas aux États-Unis. Et bien qu’il n’existe aucun moyen infaillible pour empêcher tout à fait le développement du cancer du pancréas, voici cinq habitudes qui peuvent affecter le risque d’être atteint par cette maladie.

1. Tabagisme

Oui, vous savez déjà que le tabagisme est mauvais pour la santé, mais l’American Cancer Society affirme que fumer régulièrement est un facteur de risque important pour le cancer du pancréas. En effet, le risque de développer ce type de cancer double chez les fumeurs.

Selon des recherches citées par l’American Cancer Society, ceci pourrait être dû à l’entrée dans le corps de produits chimiques présents dans la fumée de cigarette et qui endommageraient le pancréas. L’étude affirme que 20 à 30% des cas de cancer du pancréas sont causés par le tabagisme. Fumer le cigare et la pipe augmente également le risque. Arrêtez avant qu’il ne soit trop tard ; Cancer Research UK note qu’il « faut environ 20 ans après avoir arrêté de fumer pour que le risque de cancer du pancréas redescende au même niveau que chez les personnes qui n’ont jamais fumé. »

smoking 4

2. Surpoids

Selon la Mayo Clinic, être en surpoids peut également augmenter votre risque de développer un cancer du pancréas. La clinique utilise le terme « obèse », défini par un indice de masse corporelle (IMC) de 30 ou plus. L’IMC est calculé grâce à votre poids en kilogrammes divisé par votre taille en mètres au carré (Voici un calculateur pratique d’IMC).

Mais la Mayo Clinic affirme qu’un IMC élevé n’est pas toujours un indicateur d’excès de masse graisseuse et ne porte donc pas le même risque (p.ex. les athlètes très musclés peuvent avoir un IMC élevé). La clinique conseille de consulter un médecin pour effectuer une mesure exacte de votre IMC et savoir si vous êtes à risque accru de développer un cancer.

weight gain

3. Exposition à des produits chimiques au travail

Selon l’American Cancer Society, si votre profession vous met en contact avec certains pesticides et/ou produits chimiques d’affinage de métaux, votre risque de cancer peut être accru. La Société Canadienne du Cancer soutient cette affirmation, notant que l’exposition à certaines substances pour une durée de plus de dix ans augmente le risque de développer ce type de cancer.

La Société Canadienne du Cancer ajoute que d’autres substances peuvent être nocives sur le long-terme, comme les composés et solvants dérivés du pétrole, ainsi que certaines teintures et certains hydrocarbures aromatiques polycycliques (composés biologiques qui ne contiennent que du carbone et de l’hydrogène).

shutterstock_279954227

4. Abus d’alcool

Boire un verre de temps en temps n’est pas une mauvaise chose (certaines études affirment même que boire de manière minimale et quotidienne puisse en fait être bon pour vous), mais si vous êtes du genre à consommer 4 ou 5 verres d’alcool en une soirée, ça pourrait être une autre histoire, selon une étude postée par le National Center for Biotechnology Information.

De manière intéressante, l’étude a noté que « La consommation d’alcool était associée au cancer du pancréas chez les hommes mais pas chez les femmes. » De plus, le risque lié à l’alcool était jusqu’à 6 fois plus élevé suivant le contenu en alcool des boissons et la durée et les habitudes de boisson, note l’étude.

drinking 5

5. Mauvaise hygiène buccale

Comme si vous aviez besoin d’une autre raison pour vous brosser les dents régulièrement, certaines recherches ont montré que développer une maladie parodontale (maladie des gencives) pouvait également accroître le risque de développer un cancer du pancréas.

Cancer Research UK affirme que la raison n’est pas entièrement claire, mais qu’une bactérie causant la maladie des gencives pourrait également entraîner le cancer du pancréas. LiveScience identifie cette bactérie sous le nom Porphyrmomonas gingivalis – et elle est aussi horrible que son nom. L’infection peut affaiblir le système immunitaire ou entraîner une inflammation liée au cancer dans le corps entier, selon un article publié par LiveScience.

White Spots on Teeth
X