Home » French » Cancer » 10 super-aliments qui combattent le cancer du sein

10 super-aliments qui combattent le cancer du sein


Le cancer du sein survient lorsqu’une tumeur maligne apparaît dans les cellules des seins ; celle-ci peut développer des métastases dans d’autres parties du corps, ce qui est encore plus effrayant. Les femmes de 40 ans et plus et les personnes ayant des antécédents familiaux de cancer du sein sont le plus à risque de développer cette maladie.

Cependant, il existe des moyens d’empêcher un diagnostic de cancer du sein. Vous pouvez éviter de fumer, vous exercer de manière régulière, et consommer des aliments nutritifs et sains. Mais quels aliments ont le plus d’impact pour réduire le risque de développer un cancer du sein ? Explorons-les plus en détails…

1. Champignons

Des études récentes ont montré que consommer des champignons pouvait effectivement réduire le risque de développer un cancer du sein chez les femmes pré-ménopausées. En effet, les champignons (p.ex. champignons de Paris, pleurotes, shiitake ou autres) contiennent un antioxydant appelé L- ergothionéine qui aurait des propriétés anti-cancer.

Les champignons sont une excellente addition à de nombreuses délicieuses recettes, des pizzas aux œufs brouillés, poêlées et hamburgers. N’oubliez pas de bien les laver avant de les ajouter à votre repas favori.

mushrooms

2. Germes de brocoli

Les germes de brocoli ressemblent aux germes de soja, mais en plus fins et délicats. De plus, ils sont riches en composés anti-cancer comme la glucoraphanine. De nombreux experts considèrent les germes de brocolis comme une excellente source d’enzymes détoxifiants qui protègent les cellules contre le cancer.

Au goût, les germes de brocolis ressemblent au brocoli (sans surprise), mais leur texture est en fait assez similaire à celle de la laitue. Ils constituent une excellente addition aux salades et sandwichs, et contrairement à la laitue, ils peuvent également se fondre facilement dans vos plats de pâtes.

shutterstock_192658961

3. Graines de grenade

Nous savons depuis un certain temps que les graines de grenade ont une teneur élevée en antioxydants anti-cancer. Ces petites graines croustillantes, aussi appelées arilles, sont riches en tanins éllagiques, un antioxydant particulièrement efficace qui peut empêcher le développement du cancer du sein. De plus, les arilles peuvent aussi améliorer la santé du cœur.

Les arilles peuvent être ajoutés en salade, céréales, smoothies et des tas d’autres repas. Mais n’oubliez pas qu’ils ont une teneur élevée en sucres naturels, donc limitez-vous à un demi-fruit par jour.

Pomegranate

4. Lentilles

Des études récentes lient les lentilles et autres légumes (p.ex. haricots) à la réduction drastique du risque de développer un cancer du sein chez les femmes. Les lentilles, tout comme les autres légumineuses, ont une teneur élevée en folacine, en fibres et en nutriments qui permettent à notre corps de fonctionner efficacement.

Les lentilles sont souvent ajoutées en soupes et ragoûts, mais moulues, elles peuvent également confectionner un hamburger végétalien. Les lentilles sont très denses, donc elles sont excellentes pour remplacer la viande hachée dans les sauces pour pâtes et plats mexicains.

Lentils

5. Noix

Les noix sont riches en plusieurs composés qui sont excellents pour la forme et la santé, y compris des acides gras Oméga-3, des antioxydants et des stérols végétaux, des composés qui peuvent aider à empêcher ou à freiner le développement de cellules cancéreuses.

Les noix sont une excellente addition aux salades, mais sont mieux connues pour leur contribution en pâtisserie. Des brownies aux muffins et aux cakes aux carottes, les noix sont idéales. Si vous souffrez de troubles du sommeil, grignotez une poignée de noix brutes afin d’aider le corps à se débrancher à la fin d’une longue journée.

Walnuts

6. Myrtilles

Peu d’aliments contiennent autant d’antioxydants anti-cancer que les myrtilles. Une recherche de Web MD a montré que les myrtilles pouvaient réduire le développement de tumeurs cancéreuses en forçant les cellules cancéreuses à détériorer via un processus appelé apoptose.

Les myrtilles sont parfois difficiles à conserver, donc optez pour des variétés congelées qui contiennent autant d’antioxydants. Dans tous les cas, les myrtilles sont une excellente addition aux smoothies, céréales, yoghourts et crêpes.

blue

7. Epinards

Nous sommes nombreux à avoir été forcés à manger des épinards par nos parents. Mais ils avaient raison de nous pousser à consommer ce légume vert particulier. Il est très riche en vitamines C, D, A et en folacine, des composés liés à la réduction du risque de cancer du sein.

Les épinards ont également une haute teneur en vitamine B, qui joue un rôle important dans le développement cellulaire et empêche les cellules d’être attaquées par le cancer. Les épinards sont extrêmement versatiles et peuvent être incorporés dans les plats de pâtes, ragoûts, quiches, omelettes et même smoothies.

Eat Spinach

8. Œufs

Il existe peu d’aliments plus populaires au petit-déjeuner que les œufs, et ce n’est pas sans raison : ils contiennent des tas de protéines et suffisamment de matière grasse pour nous rassasier toute la matinée. Mais les œufs contiennent également un nutriment essentiel appelé choline, qui réduirait drastiquement le risque de développer un cancer du sein chez les femmes.

Nous savons déjà que les œufs sont un aliment très polyvalent. Mais il est important de noter que c’est le jaune d’œuf qui contient la choline, donc évitez de retirer le jaune lorsque vous préparez vos omelettes ou œufs brouillés. L’apport journalier recommandé est de 425 milligrammes de choline chez les femmes, qui peuvent consommer un quart de cet apport dans un grand œuf.

eggs

9. Saumon

Le saumon est déjà considéré comme un super-aliment sur base de sa teneur élevée en acides gras Oméga-3, qui permet de réduire drastiquement le risque de maladie cardiaque, selon l’American Heart Association. Mais saviez-vous que le saumon contenait également de grandes quantités de vitamine D, la « vitamine du soleil », qui permet de réduire d’environ 25% le risque de développer un cancer du sein chez les femmes ?

Le saumon est un poisson facile à cuisiner. Il peut être grillé à la poêle, au barbecue, ou rôti au four. Une fois cuit, il peut facilement être incorporé dans les sandwichs et salades ou substitué au bœuf dans les hamburgers et pains de viande.

salmon

10. Pain de seigle

De nombreux experts de la santé nous avertissent contre la consommation de trop de glucides comme les pains et les céréales. Mais le pain de seigle fusionne fibres, vitamines, minéraux et un phytonutriment appelé acide phytique, un composé sain et qui combat le cancer. La clé, c’est d’opter pour du pain de seigle à la farine de seigle et non à la farine de blé.

Le goût légèrement acide du pain de seigle le rend excellent pour les sandwichs. Testez-le avec des œufs pochés et des avocats au petit-déjeuner pour vous rassasier toute la matinée.

shutterstock_171485204

ADVERTISEMENT

We Recommend

More on ActiveBeat