Home » French » Signes & Symptômes » Les 10 premiers symptômes de la maladie cœliaque : en souffririez-vous ?

Les 10 premiers symptômes de la maladie cœliaque : en souffririez-vous ?

Signes & Symptômes

Encore appelée cœliaquie, la maladie cœliaque est une maladie auto-immune qui touche environ 1 100 Américains. Elle est causée par une intolérance au gluten. La gliadine, une protéine présente dans le blé, provoque le système immunitaire des personnes susceptibles, causant ainsi une attaque immunitaire contre les cellules intestinales de leur propre corps. Ces réactions inflammatoires endommagent et atrophient les villosités intestinales ; lesquelles sont normalement responsables de l’absorption des éléments nutritifs qui bordent l’intestin grêle. D’autres céréales comme l’orge et le seigle ont des protéines similaires qui peuvent provoquer la même réaction chez les personnes sensibles.

La maladie cœliaque peut causer des dommages irréversibles. Le problème semble être de cause génétique, et de ce fait peut se transmettre à travers les générations. Le dépistage de la maladie cœliaque se fait par des tests sanguins et des endoscopies. Il est important que la personne atteinte continue à consommer des aliments riches en gluten lorsqu’elle se fait tester pour la maladie cœliaque ; car si le gluten est supprimé de son alimentation, son organisme se répare, ce qui produit des résultats de test erronés.

La maladie cœliaque peut causer une multitude de problèmes. Les plus importants résultent de la malabsorption des nutriments. Cela peut conduire à l’ostéoporose, l’anémie ou encore un retard de croissance chez les enfants. Ceux qui souffrent de la maladie cœliaque sont également plus susceptibles au développement d’un lymphome non-hodgkinien par rapport à la population générale. La meilleure façon de vous protéger et réduire votre risque de développer cette condition est par un diagnostic précoce et un régime alimentaire strict.

Voici les 10 symptômes les plus importants qui signalent la maladie cœliaque. Si vous souffrez de l’un de ces symptômes ou croyez que vous pourriez être à risque, veuillez contacter votre médecin pour des tests de diagnostic.

1. Pas de symptômes

Malheureusement, beaucoup de gens qui souffrent de la maladie cœliaque ne présentent aucun symptôme. Ceci est particulièrement dangereux, car les lésions intestinales peuvent survenir même en l’absence de symptômes. Grâce à de nouvelles techniques de dépistage, les patients sont diagnostiqués sans se douter qu’ils souffrent de cette maladie. Il est important pour les personnes sans symptômes mais qui présentent un diagnostic positif de manger correctement, car elles demeurent toujours à risque de complications graves (telles que le cancer) au cas où la maladie se réveille.

Next »
ADVERTISEMENT

More on ActiveBeat