Home » French » Signes & Symptômes » 6 façons accidentelles d’échouer un dépistage de drogues

6 façons accidentelles d’échouer un dépistage de drogues

Signes & Symptômes

Votre employeur pourrait vous demander d’effectuer un dépistage de drogues, par consequent l’ analyse d’urine est le moyen le plus courant pour ce faire. Mais bien que vous soyez peut-être tout à fait confiant des résultats du test car vous ne prenez pas de drogue, il existe des facteurs qui peuvent fausser ces résultats.

Certains remèdes en vente libre et apparemment innocents peuvent embrouiller les résultats, ce qui pourrait avoir un impact sur votre chance de décrocher le job de vos rêves. Voici six substances communes qui pourraient vous faire échouer un dépistage de drogues même si vous n’en utilisez pas…

1. Médicaments contre le rhume

Medical Daily avertit que des remèdes communs contre le rhume compriment les vaisseaux sanguins des voies nasales pour soulager la congestion des sinus. Et alors ? Les médicaments contre le rhume contiennent également un ingrédient appelé pseudoéphédrine, une amphétamine synthétique (utilisée pour faire de la méthamphétamine, une substance tout à fait illégale).

Si vous utilisez librement ces médicaments contre le rhume pour combattre vos symptômes, vous pourriez être surpris de recevoir un dépistage de drogues positif. Mais il existe des remèdes contre le rhume qui sont spécialement conçus sans pseudoéphédrine (en utilisant un substitut appelé phényléphrine), donc consultez votre pharmacien ou vérifiez soigneusement les étiquettes.

cold 8

Next »
ADVERTISEMENT

More on ActiveBeat