Home » French » Signes & Symptômes » 10 Signes Révélateurs du Trouble Bipolaire : Symptômes de la Mania et de la Dépression

10 Signes Révélateurs du Trouble Bipolaire : Symptômes de la Mania et de la Dépression

Signes & Symptômes

Le trouble bipolaire est un trouble de l’humeur également appelé trouble maniaco-dépressif. Cette maladie est un trouble de l’humeur à caractère psychiatrique. Une personne bipolaire peut expérimenter une dépression profonde entrecoupée d’épisodes de mania qui constituent un tournant complet dans l’humeur.

Il existe 5 classifications des troubles bipolaires. Avec le trouble bipolaire de type I, une personne expérimente des épisodes de mania définis. Avec le trouble bipolaire de type II, une personne expérimente une mania diminuée, appelée hypomanie, couplée à des épisodes de dépression. Avec la cyclothymie, une personne n’expérimente pas d’épisodes dépressifs ou de mania, mais change souvent d’humeur. Avec le cycle rapide, une personne bipolaire expérimente au moins 4 épisodes par an. Ces épisodes peuvent changer d’un jour à l’autre avec les cycles ultra-rapides. Normalement, un individu bipolaire peut seulement passer de dépressif à maniaque une fois par an. Dernièrement, avec le trouble bipolaire non spécifié, une personne ne rentre pas dans une catégorie spécifique, mais expérimente toujours des troubles et symptômes bipolaires.

Les symptômes du trouble bipolaire varient grandement d’une personne à l’autre. Il est important de comprendre que ce trouble est fait de dépression et de mania – sans une de ces conditions, le diagnostic peut être celui d’un trouble de l’humeur très différent.

Voici 10 symptômes communs du trouble bipolaire, classés selon les phases de dépression ou de mania.

1. Dépression : pensées suicidaires

L’un des symptômes les plus sérieux du trouble bipolaire est la possibilité de pensées suicidaires. Durant la phase dépressive, les victimes peuvent se sentir tellement bas, qu’elles peuvent envisager le suicide. Même après le diagnostic et la prise de médicament, les pensées suicidaires peuvent continuer. La médication a parfois des effets secondaires malheureux. Si vous vous sentez suicidaire ou vous inquiétez pour quelqu’un qui pourrait l’être, contactez votre ligne d’assistance de santé mentale locale et cherchez un traitement.

Next »
ADVERTISEMENT

More on ActiveBeat