Home » French » Santé Sexuelle » 7 faits et idées fausses sur l’endométriose

7 faits et idées fausses sur l’endométriose

Santé Sexuelle

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler d’une affection appelée endométriose, mais vous connaissez sans doute quelqu’un qui en souffre. Le mois de mars est dédié à ce trouble douloureux dans lequel le tissu qui entoure normalement l’utérus (l’endomètre) commence à croître en dehors de l’utérus, entraînant douleurs et potentiellement, la stérilité.

Les estimations affirment que jusqu’à 10 % des femmes souffrent d’endométriose, et souvent dans la trentaine et la quarantaine. On ne sait pas vraiment qui a découvert cette maladie, et depuis lors, il y a eu de nombreux mythes à son sujet. Tordons le cou à ces sept idées fausses concernant l’endométriose…

1. L’endométriose ne cause pas toujours la stérilité

Il est vrai que la croissance anormale du tissu de l’endomètre peut affecter les organes reproducteurs comme les ovaires, mais ça ne veut pas dire que l’endométriose causera forcément une incapacité à concevoir.

Dans certains cas, le tissu peut obstruer les trompes de Fallope qui transportent les œufs des ovaires à l’utérus. Mais selon BabyCentre, l’endométriose n’est « qu’un des facteurs de troubles des trompes, qui peut entraîner la stérilité chez 17 % des couples. »

shutterstock_170117837

Next »
ADVERTISEMENT

More on ActiveBeat