Home » French » Fitness & Nutrition » Identifions l’alopécie féminine

Identifions l’alopécie féminine

Fitness & Nutrition

Selon les dermatologues de l’Université de Californie, San Francisco, les hommes ne sont pas les seuls à risquer l’alopécie. La perte de cheveux ou l’alopécie féminine affecte environ la moitié des femmes entre 12 et 40 ans. Vous avez peut-être des chances de développer l’asthme de votre père, mais n’oubliez pas la probabilité d’hériter des problèmes de cuir chevelu de votre mère.

Si vous remarquez que vous perdez des cheveux, que vos cheveux ne poussent pas rapidement, ou que l’alopécie féminine est présente dans votre famille, voici comment l’identifier…

1. Fréquence de l’alopécie féminine

Nous voyons et entendons des preuves de la calvitie masculine tous les jours dans la rue, au travail et à la télévision. Mais pour les femmes, les cheveux clairsemés sont souvent moins visibles et plus cachés. Non pas que les hommes ne soient pas embarrassés par leur calvitie, loin de là.

Chez les femmes qui commencent à perdre leurs cheveux et à développer de la calvitie, la tendance est de cacher le tout sous une perruque, avec des extensions, ou en couvrant les cheveux. Plus de la moitié des femmes souffrent en silence de perte de cheveux ou d’alopécie féminine, certaines expérimentant ce fait dès la puberté (à environ 12 ans).

Next »
ADVERTISEMENT

More on ActiveBeat