Home » French » Conditions Fréquentes » La science derrière le hoquet, le bâillement et d’autres curiosités du corps

La science derrière le hoquet, le bâillement et d’autres curiosités du corps

Conditions Fréquentes

Un bâillement soudain, un hoquet embarrassant, un spasme musculaire involontaire… nous avons tous expérimenté notre part de curiosités corporelles. Vous savez, lorsque votre corps fait un mouvement à l’improviste et inconsciemment ? Les hoquets, bâillements, spasmes musculaires, crises de somnambulisme, éternuements ou saignements de nez spontanés peuvent vous prendre au dépourvu, mais croyez-le ou non, il existe une explication raisonnable et scientifique derrière ces comportements corporels farfelus…

1. Bâillements contagieux

Vous savez très bien que vous allez vous mettre à bâiller si quelqu’un d’autre bâille près de vous… c’est inévitable. Mais vous ne savez sans doute pas ce qui déclenche cet effet domino. Et non, ce n’est pas une loi de l’univers ou une réaction empathique comme on l’a cru, selon une étude conduite par l’école de médecine de l’Université Duke en Caroline du Nord.

L’étude, publiée dans le journal PLOS ONE, a surveillé la susceptibilité de bâillement chez 328 participants sains, et a découvert que 222 participants bâillaient après avoir vu une autre personne bâiller. Les résultats montrent que ce type de bâillement contagieux (qui exclut les bâillements dus au manque de sommeil ou d’énergie) est fortement lié à l’âge. Tandis que les participants plus âgés étaient moins susceptibles de bâiller de manière contagieuse, les participants plus jeunes étaient bien plus atteints par le bâillement contagieux.

Next »
ADVERTISEMENT

More on ActiveBeat