Home » French » Conditions Fréquentes » 6 raisons qui rendent les gueules de bois pires en vieillissant

6 raisons qui rendent les gueules de bois pires en vieillissant

Conditions Fréquentes

J’ai passé le cap des 40 ans le 13 février dernier. Ça pourrait se passer uniquement dans ma tête, mais mon corps réagit à une nuit de beuverie très différemment de lorsque j’avais 20 ans, 30 ans ou la fin de la trentaine. A l’université, je pouvais boire jusqu’aux petites heures, rentrer et écrire une dissertation de 20 pages, dormir sur le plancher d’un ami et me réveiller pour mon cours de 8 h du matin – aucun problème ! Mais aujourd’hui, quand je dois me lever tôt, je remets en question les quelques verres de vin que j’ai consommés au souper.

Est-ce que tout est dans ma tête ou est-ce que mon corps réagit plus sévèrement à l’alcool en vieillissant ? Voyons ce que les experts ont à dire à propos de l’alcool, du métabolisme et des gueules de bois et l’âge…

1. Le lendemain de soirée

Des recherches effectuées par le National Institute on Alcohol Abuse and Alcoholism (NIAAA) nous montrent ce que nous devons savoir sur le lendemain d’une soirée bien arrosée. Avec l’âge, les systèmes de notre corps ralentissent naturellement. Cela signifie que le foie produit moins d’antioxydants et nettoie le corps plus lentement, et que notre métabolisme est plus paresseux qu’à 20 ans.

Même le fait d’avoir pris quelques kilos (par rapport à lorsque nous avions 20 ans) signifie qu’il nous faut un peu plus d’alcool pour nous griser. Et boire plus est lié à des systèmes moins efficaces (p.ex. transformation par le foie et métabolisme), ce qui nous fait nous remettre avec moins de zèle.

appearance change

Next »
ADVERTISEMENT

More on ActiveBeat