Home » French » Cardiaque & Circulaire » L’ABC de l’Hypertension Artérielle Pulmonaire : Qu’est-ce que le HTAP ?

L’ABC de l’Hypertension Artérielle Pulmonaire : Qu’est-ce que le HTAP ?

Cardiaque & Circulaire

L’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) touche environ 1 individu sur 100 000, de tout genre, âge, ou origine ethnique.

Même si la maladie touche principalement les jeunes adultes dans leur trentaine, et deux fois plus de femmes que d’homme, ce trouble pulmonaire rare peut se produire à n’importe quel stade de la vie.

L’hypertension artérielle pulmonaire entraine un rétrécissement des artères qui amènent le sang du cœur aux poumons, ce qui réduit le flux d’oxygène vers les vaisseaux sanguin. Quand le corps est privé de son oxygène vital, la pression sanguine dans les artères pulmonaires augmente anormalement et comprime le ventricule droit du cœur. La pression élevée entraine éventuellement le gonflement et l’affaiblissement du côté droit du cœur, ainsi qu’un débit sanguin vers les poumons réduit. Si la maladie n’est pas traitée, l’hypertension pulmonaire peut se terminer en arrêt cardiaque.

Evidemment, un diagnostique précoce est la clé pour réduire la pression sur le cœur et permettre à l’oxygène de circuler librement vers les poumons. Voici 10 signes avant-coureurs du HTAP…

1. Fréquence cardiaque anormale

Un des signes avant-coureur de l’hypertension artérielle pulmonaire est un battement cardiaque anormal ou bruyant, qui peut ressembler à un galop rapide ou à un souffle systolique. Cela indique une insuffisance ventriculaire progressive. Si la maladie n’est pas diagnostiquée ou empire, un docteur peut entendre des battements cardiaques bruyants et irréguliers lors d’un examen.

Next »
ADVERTISEMENT

More on ActiveBeat