Home » French » Cardiaque & Circulaire » 10 facteurs de risque d’AVC

10 facteurs de risque d’AVC

Cardiaque & Circulaire

L’accident vasculaire cérébral (AVC) est une cause importante de mortalité et de handicap en Amérique du Nord. C’est une urgence médicale. Les chercheurs estiment que chaque année, environ 500 000 Américains ont un premier AVC et qu’environ 20 % meurent sous 30 jours. Les deux types d’AVC sont l’AVC ischémique et l’AVC hémorragique. Le type le plus commun est l’AVC ischémique (85 %), qui survient lorsque l’artère qui transporte le sang oxygéné au cerveau se bloque par un caillot sanguin. L’AVC hémorragique survient lorsqu’une artère du cerveau se rompt ou laisse s’échapper du sang, ce qui peut endommager les cellules en exerçant une pression.

Voici dix facteurs de risque d’AVC…

1. AVC précédent ou accident ischémique transitoire (AIT)

Souffrir d’un premier AVC est un facteur de risque important de développer un AVC récurrent. La National Stroke Association estime qu’au moins 25 à 35 % des Américains qui ont un AVC chaque année développeront un AVC récurrent dans leur avenir. Sous 5 ans de l’AVC initial, le risque d’AVC récurrent peut augmenter de plus de 40 %. Dans un délai de 5 ans après un AVC, 24 % des femmes et 42 % des hommes expérimenteront un AVC récurrent.

Un accident ischémique transitoire (AIT) ou mini-AVC peut avoir les mêmes symptômes qu’un AVC, mais les symptômes se résolvent en quelques minutes à quelques heures (habituellement moins de 24 heures). Les symptômes peuvent inclure faiblesse, troubles de la diction, troubles visuels, maux de tête et étourdissement. L’AIT est une urgence médicale, car c’est un facteur à risque important d’AVC. Selon la National Stroke Association, 40 % des individus qui ont souffert d’un AIT auront un AVC. Presque 50 % des AVC surviennent quelques jours après l’AIT.

Next »
ADVERTISEMENT

More on ActiveBeat