Home » French » Cancer » 6 mythes à oublier à propos du cancer de la prostate

6 mythes à oublier à propos du cancer de la prostate

Cancer

Puisque novembre est le mois de la sensibilisation au cancer de la prostate (ainsi que le mois où les mecs se laissent pousser la moustache en soutien à la santé masculine), c’est sans doute le moment idéal pour vous faire examiner par votre médecin et dissiper certains mythes à propos de cette maladie mortelle.

L’American Cancer Society affirme que le cancer de la prostate est l’un des types de cancers les plus courants chez les hommes. L’année 2015 verra presque 221 000 nouveaux cas aux États-Unis, et plus de 27 500 décès attendus (second après le cancer des poumons). Cependant, bien que la maladie soit répandue, il existe beaucoup d’idées fausses à propos du cancer de la prostate, donc enterrons les six mythes suivants…

1. La maladie n’affecte que les hommes âgés

La fondation Prostate Cancer Foundation, basée en Californie, affirme que le risque de développer un cancer de la prostate augmente avec l’âge (65 % des cas sont diagnostiqués chez les hommes de 65 ans ou plus), mais que cela ne veut pas dire que les hommes plus jeunes ne sont pas à risque.

Les 35 % des cas restants sont touchés par la maladie durant la quarantaine ou la cinquantaine, et la fondation note que le risque de développer un cancer de la prostate augmente de manière dramatique après 40 ans, pour atteindre 1 homme sur 38. C’est un contraste flagrant avec les hommes de moins de 40 ans, qui ont une proportion de 1 sur 10 000.

Prostate Cancer

Next »
ADVERTISEMENT

More on ActiveBeat